Mon compte Devenir membre Newsletters

Miliboo présente son miroir connecté

Publié le par

À l'occasion du salon VivaTech qui s'est tenu à la Porte de Versailles à Paris du 30 juin au 2 juillet, Miliboo a présenté Ekko, le premier miroir connecté à destination du grand public. Un élément de décoration personnalisable, sans contact et surtout financièrement accessible.

Miliboo présente son miroir connecté

"Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle ?". Bientôt Ekko répondra que c'est vous !

Il ne parle pas encore mais le miroir connecté à commande vocale est déjà en développement. À l'occasion du salon VivaTech qui s'est tenu à la Porte de Versailles à Paris du 30 juin au 2 juillet, Miliboo, fabricant pure-player de meuble, a présenté Ekko, la première version du miroir connecté à destination du grand public. Un élément de décoration personnalisable, sans contact et surtout financièrement accessible.

Recevoir son horoscope en se brossant les dents

"La technologie faire partie de l'ADN de Miliboo et nous travaillons sans cesse à rendre nos produits ultra-personnalisables". Guillaume Lachenal, PDG de la société nichée tout près du lac d'Annecy en Haute-Savoie, est fier de dévoiler cette innovation technologique développée par ses équipes internes.

Connecté via le wifi à un dashboard disponible sur smartphone et tablette, Ekko permet à chaque membre de la famille de renseigner ses préférences. Après avoir coché son sexe, indiqué sa date de naissance et téléchargé ses photos personnelles, chacun peut, entre autres, relier sa fiche à Youtube. Les plus organisés actionneront la fonction "chronomètre" pour les brosser les dents, quand d'autres souhaiteront recevoir une aide vidéo pour nouer sa cravate ou se maquiller pour sortir. "Ekko n'est en aucun cas un gadget. On a conçu ce miroir dans l'objectif de faciliter la vie de ses utilisateurs, poursuit Guillaume Lachenal. Quand il est éteint, il s'agit d'abord d'un très beau miroir qui habille une pièce."

Naviguer dans les menus sans toucher le miroir

Posé sur un support en bois ou accroché au mur dans la salle de bain, Ekko ne nécessite aucun geste tactile. Concrètement pour naviguer dans les menus, quatre capteurs situés de part et d'autre du miroir, semblables à des boutons, qui permettent par exemple d'activer sa radio favorite. "Chez Miliboo, on repense la maison de façon utile. Vous savez qu'on passe près de 168 heures par an devant un miroir ? On ne va pas encore passer du temps à le nettoyer. Cette réflexion a été l'un de nos points de départ", note le PDG.

Un produit disponible en septembre

Si d'autres versions de miroirs connectés ont été lancées sur le marché depuis plusieurs mois, Guillaume Lachenal assure que sa société est la seule à l'offrir à un prix accessible. "Le panier moyen de nos clients tourne autour de 250 euros. On propose le miroir connecté à 399 €". Le PDG précise aussi qu'il est pré-commande sur le site internet de Miliboo. La livraison est prévue fin septembre.

En attendant, Guillaume Lachenal oriente ses clients vers la Milibootik, cet espace entièrement connecté qui présente notamment le prototype du canapé du futur. Avec sa télécommande tactile sur l'accoudoir et des micro-capteurs sous les coussins qui recueillent vos mouvements et produisent de l'énergie, ce meuble 2.0 fait (aussi) la fierté de Miliboo. "Intégrer la technologie dans nos meubles traditionnels, ça reste notre mission principale", conclut Guillaume Lachenal.

En savoir plus : [Enquête] Le nouveau magasin à?l'heure de l'omnicanal
Miliboo met le cap sur Alternex