Mon compte Devenir membre Newsletters

Mim placée en redressement judiciaire

Publié le par

Les difficultés qui touchent le secteur de la mode à petit prix (fermeture de nombreux magasins du groupe Vivarte, notamment) perdurent. L'enseigne Mim en fais les frais à son tour.

L'enseigne de prêt-à-porter à bas prix Mim annonce son placement en redressement judiciaire, lequel a été prononcé le 3 novembre par le tribunal de commerce de Bobigny. Rachetée par le groupe hongkongais Main Asia en 2014, la chaîne de 340 magasins (dont 260 en propre) compte

Cet article est réservé aux abonnés

Il vous reste 80% à lire

Pour découvrir la suite
Abonnez-vous

Je suis déjà abonné(e) Connectez-vous