Mon compte Devenir membre Newsletters

Mister-Auto.com accélère sa couverture mondiale

Publié le par

Passé dans le giron de PSA en mars 2015, Mister-Auto.com ambitionne de devenir le leader européen des pièces détachées en ligne. Voire plus. Comment ? En décentralisant ses activités logistiques et marketing pour réduire ses délais de livraison.

Mister-Auto.com accélère sa couverture mondiale

Problème de frein ? Besoin de changer de plaquettes ? Pas de problème, mister-auto.com fournit la pièce détachée. Ciblant plutôt les personnes qui entretiennent elles-mêmes leur véhicule, Mister-Auto.com, fondé en 2008, se positionne principalement sur ceux de plus de cinq ans et commercialise des pièces de toutes marques. Mais là où l'automobiliste allemand achètera des plaquettes ATE ou Bosch, un français optera plutôt pour Valéo. Une préférence de marque qui est inhérente à la culture des consommateurs. Partant de ce constat, Sébastien Rohart, le nouveau dg de mister-auto.com, arrivé en février, décide de décentraliser ses activités logistiques et marketing.

La décentralisation, un virage stratégique

Cela passe par le recrutement de country managers, qui s'installent sur les différentes zones géographiques desservies par l'entreprise : Angleterre, Belgique, Suède, Italie, Espagne, Allemagne et depuis peu, le Brésil. Soit une couverture sur 17 pays à date. Aux country managers de prendre en charge le référencement de marques locales, de sonder le marché, de négocier les prix, d'activer les leviers de marketing opérationnels... Historiquement pilotés depuis la France, les pays sont désormais gérés localement. Ce changement de stratégie implique une véritable réorganisation logistique. " Nous avons investi dans les différents hubs, afin de nous mettre à l'état de l'art de la logistique e-commerce, indique-t-il. Par exemple nous avons dépensé 5 millions d'euros pour rénover notre centre de Lyon ".

C'est là aussi où le rapprochement avec le constructeur automobile PSA, lui-même détenteur de centres logistiques d'importance, prend tout son sens. Car PSA, qui a bien compris le potentiel de ce marché (évalué en France à un demi-milliard d'euros à fin 2015, soit une vente internet* sur 5 qui porte sur une pièce détachée !) roule pour mister-auto.com. Et lui offre son appui logistique.

Au lieu d'expédier ses commandes depuis son seul entrepôt lyonnais, Mister-auto.com peut désormais répartir son stock au plus près des consommateurs et cibler des zones qu'il ne touchait pas auparavant. " Non seulement, nous nous appuyons sur nos propres centres logistiques et magasins en France, répartis dans les départements d'outre-mer (Réunion, Martinique, Guadeloupe, Guyane), à Vesoul et à Corbas mais aussi, hors de l'hexagone, nous bénéficions du soutien des hubs de PSA, situés à Rieste (Allemagne), Villaverde (Espagne), Tile Hill (Royaume-Uni) et Sao Paulo (Brésil), détaille-t-il. Des synergies qui permettent à Mister-Auto.com d'expédier les pièces demandées le jour même.

Ce coup d'accélérateur devrait permettre au site de passer un cap de performance : en 2015, au moment du rachat par PSA, mister-auto.com réalisait déjà une centaine de millions d'euros de chiffre d'affaires. " L'ouverture sur un total de 20 pays d'ici 2021, nous laisse entrevoir de bonnes perspectives de ventes ", confirme Sébastien Rohart. D'autant que la pénétration du e-commerce sur le marché de la pièce automobile, évalué** entre 8 et 10 % en 2015, devrait vraisemblablement atteindre les 20% en 2020. Ce qui explique pourquoi mister-auto.com met le turbo !

Les principaux KPI

7, c'est le nombre de zones géographiques couvertes par les country managers

- Objectif 2021 : que mister-auto.com soit présent dans une vingtaine de pays

- Nombre de visiteurs uniques : environ 10 millions par mois tous pays confondus

- Part de la France dans le chiffre d'affaires global : moins de 50%

Ce nouveau maillage logistique européen, mis en oeuvre en collaboration avec les équipes du Groupe PSA va permettre au site, dans chaque pays où il vise une place de leader, d'offrir un meilleur service que ses concurrents locaux.

* Source : Fiev, fédération des industries des équipements pour véhicules

**Source : VREI/2hm & Associates GmbH, sept 2015