Mon compte Devenir membre Newsletters

Pas d'abus de position dominante pour Vente-privee.com

Publié le par

La Cour d'Appel de Paris met fin à un feuilleton judiciaire qui aura duré 6 ans.

Pas d'abus de position dominante pour Vente-privee.com

L'abus de position dominante ne s'applique pas pour vente-privee.com. Ainsi en a décidé la Cour d'appel de Paris. Après une bataille opposant le leader de la vente privée à ses concurrents, Brandalley et Showroomprivé, lesquels avaient déposé plainte pour abus de position dominante en 2009, la Cour d'Appel a finalement tranché. Et rejeté le recours contre la décision du 28 novembre 2014 de l'Autorité de la Concurrence. "Cette décision représente pour vente-privee.com la reconnaissance de son engagement quotidien, et depuis plus de 15 ans, à offrir aux marques et aux membres une qualité de service visant l'excellence", s'est félicité le leader des ventes événementielles sur Internet dans un communiqué. Avec 3 800 collaborateurs dans le monde, vente-privee.com a réalisé en 2015 un chiffre de ventes consommateurs de 2,5 milliards d'euros TTC.