Mon compte Devenir membre Newsletters

[Tribune] Noël 2015 : tirez profit de Bing pour booster votre visibilité !

Publié le par

Alors que Bing & Yahoo représentent plus de 10% des parts de marché en France, Jonathan Vidor, président de l'agence webmarketing JVWEB, nous donne les clés pour tirer profit des opportunités offertes par Bing, le moteur de recherche de Microsoft, en complément de vos publicités AdWords et Google.

[Tribune] Noël 2015 : tirez profit de Bing pour booster votre visibilité !

D'après les récentes études menées par comScore, eMarketer, UPS ou encore Bing Ads, Noël est incontestablement le moment phare pour tous les commerçants. En 2014, 11,4 milliards d'euros avaient été dépensés pour des achats en ligne (sur 42,6 milliards sur l'année) en France 1. Cette année, ces études prévoient que 71% des internautes effectueront au moins un achat en ligne : 61% un produit culturel, 44% des jeux, 36% de la mode2.

Leurs motivations tiennent en trois mots : les prix inférieurs, pour 66% d'entre eux ; la praticité (56%) ; le choix, plus vaste qu'en boutique (53%)2. Au total, pas moins de 29,9 millions d'acheteurs potentiels à convaincre, disposant d'un budget annuel moyen de 1146€3.

Bing et Yahoo : un marché équivalent à plus de 10% du Search en France 4

Si être présent sur Google est indispensable, cela n'est pas suffisant pour autant. Nous vous recommandons de diversifier les leviers afin d'atteindre une cible la plus large possible.

Bing Ads offre donc de véritables opportunités pour convaincre le Père Noël. En décembre 2015, Bing Ads, qui diffuse ses campagnes tant sur ordinateur que sur mobile, projette des pics du nombre de recherches dans toutes les grandes catégories produits 5 :

* Beauté / bien-être : +70% de recherches
* Jouets et jeux : +46% de recherches
* Électronique : +27% de recherches
* Mode : +9% de recherches
* Fleurs et cadeaux : +40% de recherches

A noter que ce sont les débuts de semaine qui devraient enregistrer les plus gros volumes de recherches, du dimanche au mardi, avec un pic le 17 décembre qui correspond aux achats de dernière minute.

Coté audience, Bing Ads constate que la famille est bien représentée puisque 50% des recherches proviendront des 25-49 ans. Les femmes seront les principales utilisatrices, enregistrant pas moins de 60% des recherches. A Noël, elles se concentreront prioritairement sur les bons de réduction et les vêtements. Les hommes, privilégieront, eux, le sport et l'électronique. Cette année, près de 30% des clics devraient provenir du mobile, notamment pour la mode, la catégorie produit la plus concernée (6).

Performez sur Bing

Outre les opportunités de marché, Bing offre désormais de véritables fonctionnalités. A la clé, davantage de performances et un meilleur ROI.

-Le CPC est inférieur à celui d'AdWords, puisqu'en moyenne le CPC Bing est de 0,16€ contre 0,32€ pour Google pour le secteur du retail7.
-La combinaison des extensions de liens et d'emplacement URL permet d'obtenir un CTR en moyenne plus élevé de 30%8.
-Pour les annonceurs aux États-Unis, Bing Shopping assure une augmentation de CTR de 45% comparativement aux annonces textuelles (fonctionnalité en Beta en France)9.

En complément de vos publicités AdWords et Google Shopping, nous vous encourageons donc à mettre en place des campagnes sur Bing pour un maximum de visibilité pendant les fêtes !

Sources :

(1) Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance (FEVAD), "Bilan e-commerce 2014", janvier 2015.

(2) Médiamétrie/NetRatings et Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance (Fevad), "Noël 2014 sur Internet - Enquête sur les intentions d'achat des internautes", tel que cité dans un communiqué de presse ; calculs eMarketer, novembre 2014.

(3) eMarketer, 2015, Estimates Retail Report.

(4) ComScore qsearch France, Univers Search/ Navigation, Juin 2015.

(5) Données provenant des sites Bing & Yahoo France 2015, all devises (données indexées à un volume mensuel moyen).

(6) Données Bing Ads par démographie et genre entre Novembre et Décembre 2014.

(7) Marin Software EMEA Global Advertising Benchmark, Eurozone data Q2 2015.

(8) Comparaison par rapport au CTR Retail Moyen, France, sites Bing & Yahoo, PC & Tablettes (Q2-2015).

(9) Ignition, One Digital Marketing Report, Q4 2013.

A propos de Jonathan Vidor

Passionné par le webmarketing et animé par l'envie d'entreprendre, Jonathan Vidor lance sa première start-up dans la téléphonie mobile à l'âge de 17 ans en 1998. D'autres services aux domaines variés voient également le jour (hôtels, voyages, rencontres...). En 2004, Jonathan Vidor fonde JVWEB. Avec 5,5 millions d'euros de CA réalisé en 2014, l'agence spécialisée en e-marketing est aujourd'hui pionnière en Europe. En parallèle, il enseigne à Paris le Search Marketing et le Web Analytics au MBA MCI à Léonard de Vinci (n°1 du e-Business) et donne des cours sur AdWords et le référencement naturel à HEC Paris. En 2014, il rejoint la Délégation française du G20 des Entrepreneurs.

Mot clés : Yahoo!

Jonathan Vidor, président de l'agence webmarketing JVWEB.