Mon compte Devenir membre Newsletters

Vivastreet poursuit son déploiement à l'international

Publié le par

Vivastreet entame la redynamisation de certains sites existants et le lancement des sites pour les pays dans lesquels il n'est pas encore présent. L'objectif est la création de 40 nouveaux sites d'ici 2021.

Vivastreet poursuit son déploiement à l'international

Pour faire face à une concurrence accrue, Vivastreet élabore une stratégie globale d'investissement sera déployé par un département dédié, auquel un budget par pays sera alloué en fonction des différents besoins et potentiels et sur l'expérience acquise dans les pays où le site est déjà présent. Les sites des pays où Vivastreet est bien implanté (français, anglais, brésilien et belge) font partie intégrante de ce plan et seront d'ailleurs amenés à monter dans les années à venir.

La première phase de la stratégie de développement de Vivastreet consiste à redynamiser les sites italien, chilien, et indien. Après un état des lieux de chaque site, les moyens techniques seront perfectionnés et modernisés en fonction de l'implantation locale et des retours des utilisateurs.

La seconde phase consistera à lancer Vivastreet sur les marchés porteurs de croissance au sein desquels le site n'est pas encore présent, avec en premier lieu le Portugal, lancé en août dernier, et l'Espagne d'ici fin 2017. L'année 2018 sera quant à elle dédiée à l'implantation dans les huit pays d'Amérique centrale et du sud que le site ne couvre pas encore: le Mexique, le Pérou, l'Uruguay, le Paraguay, le Costa Rica, la République Dominicaine, le Panama, la Bolivie et l'Équateur. Enfin, Vivastreet entend terminer de couvrir l'Europe en créant les sites luxembourgeois, belge (flamand), suisse et néerlandais. L'objectif est l'ouverture du site dans 40 nouveaux pays d'ici à 2021.

"Cette nouvelle aventure est en phase avec notre volonté de ne jamais nous contenter du statu quo. L'évolution rapide des comportements des consommateurs nous oblige non seulement à nous transformer mais aussi et surtout à anticiper la demande. Aujourd'hui, nous recherchons la croissance de demain", explique Cédric Brochier, directeur général de Vivastreet.

Une stratégie d'indépendance assumée

Vivastreet est détenu par des personnes physiques et s'autofinance à 100%. Le site privilégie ainsi la croissance interne. Cédric Brochier commente: "À la différence de la majorité de nos concurrents, nous ne nous référons pas à l'adage 'winner takes it all'. Nous prouvons aussi aujourd'hui qu'il est possible de fournir un service de qualité tout en se développant considérablement. En effet, depuis sa création, Vivastreet a su maintenir sa croissance et réussir à conserver sa position parmi les leaders des sites de petites annonces."

Vivastreet compte aujourd'hui 35 millions de visiteurs uniques par mois ,dont près de 10 millions en France et recense environ 1 million d'annonces actives.