Mon compte Devenir membre Newsletters

66% des consommateurs achètent sur des sites étrangers

Publié le par

Les internautes n'ont plus peur d'acheter sur des sites étrangers, pointe une étude réalisée par Pitney Bowes. Ainsi, si les internautes effectuent encore 94% des achats dans leur propre pays, 66% d'entre eux ont déjà acheté sur un site étranger.

L'e-commerce transfrontalier progresse! Si les internautes effectuent 94% des achats dans leur propre pays, 66% d'entre eux ont déjà acheté sur un site étranger. C'est ce que pointe une étude réalisée par Pitney Bowes(1). Les champions en la matière sont Singapour, où 89% des internautes ont acheté sur un site étranger (89%), l'Australie (86 %) et Hong Kong (85%), quand le le Japon (34%) et les États-Unis (45%) demeurent encore frileux. Sans surprise, les achats transfrontaliers sont moins fréquents que les achats locaux, la majorité des consommateurs (58 %) annonçant des transactions mensuelles, voire annuelles. Il n'en reste pas moins que cette tendance s'inscrit dans le phénomène "In-Store Global, Online Local". Ainsi, les consommateurs qui effectuent des achats dans des magasins au cours de leurs voyages à l'étranger (In-store Global) perpétuent cette habitude de retour dans leur pays en effectuant des achats sur le site marchand de ces mêmes commerçants (Online Local).

Le mobile plébiscité

Sans surprise, le mobile est le device utilisé par les acheteurs, que ce soit pour l'acte d'achat ou pour le suivi de commandes. C'est ainsi le cas à Singapour (51%), en Inde (50%), au Mexique (49%) ou en Chine (47%), où près de la moitié des acheteurs utilisent un appareil mobile (tablette ou téléphone) pour naviguer en ligne.

Côté paiement, les consommateurs utilisent les cartes de crédit pour régler leurs achats. 45% des internautes achetant sur des sites étrangers y ont, en effet, recours. Les portefeuilles électroniques, qui permettent aux consommateurs d'enregistrer plusieurs comptes de paiement en un seul endroit (PayPal ou Alipay), représentent également une méthode de paiement appréciée (34%) pour les achats transfrontaliers. Interrogés sur les principaux facteurs concernant le choix de leur mode de paiement, les consommateurs citent les frais de service/le coût total de l'achat (33%), la valeur de l'achat (25%) et la possibilité de sélectionner un plan de protection des achats (25%) comme principaux critères de leur choix au moment de régler leur panier.

Lever les irritants

Parmi les freins pointés par les sondés, la livraison en ligne et le retour des marchandises demeurent des problèmes majeurs pour les consommateurs et ce, malgré les efforts accomplis par les commerçants pour améliorer ces processus. À titre d'exemple, 42 % des consommateurs affirment avoir connu des problèmes de livraison pendant la saison des fêtes 2015. Autres freins pointés par les consommateurs : une politique de retours transparente ou encore le calcul du montant des taxes et des droits de douane.

Méthodologie

La troisième étude annuelle sur les achats en ligne au niveau mondial (2016 Pitney Bowes Global Online Shopping Study) a été réalisée sur Internet en août 2016 par ORC International auprès d'environ 13 000 personnes dans 13 pays à propos de leur perception, de leurs habitudes et de leurs préférences dans le domaine des achats en ligne. Les pays interrogés sont : Singapour, Hong Kong , le Mexique, l'Australie, le Canada, la Chine, la France, l'Allemagne, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud, le Royaume-Uni et les États-Unis.