Mon compte Devenir membre Newsletters

iCasque.com internalise la gestion de la fraude

Publié le par

Le site de vente d'accessoires de moto se lance à l'international et utilise une plateforme pour gagner en performance et en sécurité.

iCasque.com internalise la gestion de la fraude

Distributeur de casques et d'équipements dédiés aux motards, iCasque.com, site marchand lancé en 2006 en France, a mis sept années pour porter son projet de développement international. L' e-marchand, qui réalise 5 millions d'euros de chiffre d'affaires, vient d'ouvrir un site italien en août 2014, anglais en septembre, et espagnol en octobre. D'autres projets sont en cours, la Suisse, notamment. Son objectif est de réaliser au moins 10 % de son chiffre d'affaires à l'international en 2015, et plus de 20%, à moyen terme.

Plusieurs problématiques sont à régler avant d'ouvrir un site à l'étranger. En premier lieu, le choix des moyens de paiement proposés. Par exemple, les Suisses paient leurs achats en fin de mois. Il faut donc leur proposer ce mode de paiement et trouver un partenaire bancaire qui présente les factures aux internautes. iCasque va s'appuyer sur Ingenico pour le choisir. Deuxième préoccupation, la gestion de la fraude. Alors que le site faisait auparavant appel à Fianet, il a changé de stratégie récemment. Il bénéficie, aujourd'hui, de deux des outils d'Ingenico, dont Fraude Expert, qui lui fournit des données issues d'achats réalisés sur d'autres sites. Des informations pertinentes, selon l'e-marchand, car elles l'incitent à déclencher des vérifications, en cas de doute. Le site dispose également de 3DSecure débrayable. Le service d'authentification forte s'active selon des critères prédéfinis (montant, mais aussi adresse de livraison et origine de la carte de crédit).

Comment avez-vous choisi vos solutions de paiement à l'international ?

Jérémy Pasquetti, directeur général d'iCasque.com : Nous avons choisi Ingenico dès 2010, pour la solution de paiement en France sur les conseils d'un e-marchand. Nous nous sommes naturellement tournés vers eux pour l'international, car la plateforme propose les modes de paiement utilisés par les internautes dans nos pays cibles. Nous travaillons aussi en direct avec Paypal, acteur incontournable, qui rassure les nouveaux clients.

Quelle est votre principale préoccupation au sujet des paiements ?

La gestion de la fraude. Nous avons décidé d'internaliser la compétence. Une personne en interne, surveille la fraude grâce aux reportings fournis par Ingenico. Le module est paramétré selon notre marché, nos produits et le panier moyen de nos clients.

Que pensez-vous des tarifs pratiqués par les prestataires ?

Les tarifs d'Ingenico sont élevés, mais nous acceptons de payer le prix de la liberté. La solution nous apporte, en effet, de la souplesse, notamment pour changer de partenaire bancaire assez facilement. Or, cela nous sert d'argument pour mener nos négociations avec les banques.