Mon compte Devenir membre Newsletters

Le top 10 des e-retailers dans le monde par chiffre d'affaires

Publié le par

Quels sont les 50 premiers e-retailers dans le monde? Retour sur la structuration du secteur de l'e-commerce et sur ses acteurs les plus performants, selon le classement publié par le Deloitte à l'occasion du Big Retail Show 2017.

Le top 10 des e-retailers dans le monde par chiffre d'affaires

À l'occasion du Retail Big Show, qui s'est tenu à New York, du 15 au 17 janvier, Deloitte a dévoilé les résultats de son étude dédiée au top 250 des retailers mondiaux. Le cabinet fait également un focus sur les e-retailers et en dresse un top 50.

Premier enseignement: même s'il est en croissance, le marché enregistre un ralentissement, +18,3% en 2015, contre +22% en moyenne entre 2013 et 2014. Mais les revenus générés par ce secteur augmentent. En 2015, l'e-commerce représentait 8,7% des recettes totales issues du retail, contre 7,6% en 2014 et 6,2% en 2013.

Casino, premier e-retailer français

La majorité du top est basée aux États-Unis (26 e-retailers) et en Europe (19). Le reste est issu des pays émergents (Chine et Brésil notamment). Sans surprise, Amazon arrive largement en tête, suivi du Chinois JD.com. Apple, Wal-Mart et Suning Commerce Group complètent le top 5.

Côté français, 4 e-retailers sont présents dans le classement. Casino pointe à la troisième place. Arrive ensuite Leclerc, à la 22e place, puis Vente-privee (29e) et Carrefour (46e). À noter, Auchan sort cette année du classement. Enfin, le marché est à la consolidation. Ainsi, des acquisitions ont permis à deux e-retailers de faire leur entrée dans le top 50. À l'instar du Suisse Migros, qui s'est offert son concurrent web, Digitec Galaxus.

L'omnicanal, clé de croissance pour les e-retailers

Peu d'e-retailers restent uniquement sur le Web, seulement 12 sur les 50 présents dans le top dressé par Deloitte. Parmi eux, deux Américains: Wayfair, spécialiste de l'ameublement et de la décoration, et Bluestem Group, spécialiste du textile moyen de gamme.

La place de plus en plus importante de l'e-commerce bouscule le paysage du retail et conduit les distributeurs à redéfinir le rôle du magasin. Ainsi, les retailers rationalisent les magasins et intensifient leur présence sur le Web. Cela se traduit par une vague de fermetures et l'ouverture de points de vente plus petits. Macy a ainsi annoncé, en août 2016, la fermeture d'une centaine de magasins, pour améliorer l'expérience shopping dans ses points de vente restants et accélérer ses investissements dans le digital et le mobile.

Il n'en reste pas moins que les points de vente jouent un rôle prépondérant dans les stratégies omnicanales et font office de relais des sites d'e-commerce. Ainsi, ils jouent un rôle déterminant pour récupérer les commandes en ligne et gérer les retours et les échanges.

Le top 10 des e-retailers

1. Amazon : 79,268 milliards de dollars

2. JD.com : 26,991 milliards de dollars

3. Apple Inc : 24,368 milliards de dollars

4. Wal-Mart Stores, Inc : 13,7 milliards de dollars

5. Suning Commerce Group Co., LTD : 8,085 milliards de dollars

6. Otto : 7,181 milliards de dollars

7. Tesco PLC : 6,539 milliards de dollars

8. Vipshop Holdings Limited : 6,084 milliards de dollars

9. Liberty Interactive Corporation : 5,146 milliards de dollars

10. Macy's, Inc. : 4,850 milliards de dollars