Mon compte Devenir membre Newsletters

DossierLes 100 sites marchands qui comptent - classement 2015

Publié le par

4- [Interview] Vente-privee.com, N° 2 du Top 100

Toujours en progression, le groupe se renforce par des prises de participations majoritaires de façon à continuer à étendre son business et conquérir l'Europe ! Le point avec Xavier Court, cofondateur et associé de Vente-privee.com.

Quelles ont été les étapes marquantes de Vente-privee en 2015 ?

En 2015, nous avons réalisé un volume d'affaires de 2 milliards d'euros et nous enregistrons une croissance de 12 % par rapport à 2014. Nous avons vendu au total 90 millions de produits. L'actualité en 2015 a également été très chargée. Elle s'est traduite par la nomination de Charles-Hubert de Chaudenay en tant que directeur général. Son arrivée apporte un nouveau souffle à l'entreprise et dynamise notre stratégie de croissance externe engagée. Nous avons renforcé nos positions en Europe par des prises de participations majoritaires, notamment chez MisterFly dans le secteur du voyage, ainsi que chez Vente-exclusive.com, leader de la vente événementielle en ligne au Benelux. Des investissements dans des entreprises profitables, qui traduisent la vision à long terme de notre aventure.

Quels sont les grands projets menés cette année ?

"Avec ces acquisitions, nous souhaitons développer des synergies fortes pour offrir à nos marques partenaires et nos membres le meilleur service et la meilleure offre."

Vente-privee.com consolide sa position en Europe par le rachat de Privalia, acteur de référence de la vente événementielle en Espagne et en Italie, et en prenant une prise de participation majoritaire dans Eboutic.ch en Suisse, autre acteur majeur du secteur. Avec ces acquisitions, nous souhaitons développer des synergies fortes pour offrir à nos marques partenaires et nos membres le meilleur service et la meilleure offre. Leur intégration fait donc partie de nos gros chantiers. En 2015, Privalia a réalisé 510 millions d'euros de CA. L'objectif est de réussir un vrai mariage de nos savoir-faire en permettant à chaque société de gagner de la valeur, compte tenu de leurs atouts respectifs. Vente-privee.com allie son exper­tise en termes de connaissance client au rayonnement de Privalia dans deux de nos marchés-clés. Dans chacun de ces rapproche­ments, les entreprises restent indépendantes et leurs équipes dirigeantes restent en place. Vente-privee.com permettra à Privalia et Eboutic.ch de passer un cap de croissance à un stade-clé de leur développement.

Dans un autre secteur, Vente-privee Enter­tain­ment vient de reprendre un troisième théâtre, le théâtre des Bouffes-Parisiens, et réaffirme sa volonté de développer son activité dans le secteur du divertissement. Notre objectif est de renforcer les synergies entre nos activités de ticketing, de distribution de produits culturels, de promotions d'artistes et de coproduction, de manière à proposer un modèle complet.

Nous investissons par ailleurs près de 26 millions d'euros dans un projet d'automatisation de la chaîne logistique. La solution proposée par Knapp, l'OSR Shuttle, effectue les opérations de tri grâce à une pochette de transport reliée à un système de convoyeur à rail suspendu. Elle devrait nous permettre de tendre vers une réduction des délais d'expédition à 24 heures, d'améliorer l'efficacité opérationnelle, de faciliter toujours plus le travail des collaborateurs en entrepôts (sécurité, ergonomie, réduction de la pénibilité) et d'accompagner notre croissance en augmentant la capacité d'expédition. Sa mise en oeuvre est prévue en juillet pour un démarrage des tests au mois d'octobre.

Quelle est votre vision du secteur pour les prochains mois ?

L'e-commerce n'existe plus. Le secteur est dominé par l'omnicanal, le mobile et la logistique. Le consommateur dicte ses choix et plébiscite le mobile. Pour preuve, nos développements aujourd'hui s'opèrent principalement sur ce device. La prochaine étape est la gestion globale du commerce ! Notre groupe a commencé à développer des ventes en magasin avec les Rosedeal, un système de bons d'achats permettant aux consommateurs de découvrir des points de vente à proximité de chez eux et de bénéficier de prix privilégiés. L'usage de la data doit nous permettre d'aller plus loin, notamment en allant chercher les produits en magasin, lorsque cette solution est efficiente. Enfin, la logistique représente le nerf de la guerre, c'est pourquoi nous avons décidé d'investir dans un nouvel outil.

Véronique Méot

[Enjeux Ecommerce 2016] La création de valeur à l'honneur

Microsoft achète LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars