Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Bilan du Black Friday à travers les réseaux sociaux

Publié le par

Sprinklr, la plateforme de management de l'expérience client, a réalisé une analyse du Black Friday sur l'ensemble du web français entre le 16 et le 25 novembre 2017. Quatre e-commerçants font partie du top 5 des enseignes les plus mentionnées sur les réseaux sociaux.

Cette année, le Black Friday semble avoir gagné le coeur des consommateurs français. "Nous avons écouté ce qu'il se disait sur le web, sur les réseaux sociaux, les blogs, les forums, et sur les sites d'information de langue française et ce sont plus de 618 000 mentions liées au Black Friday, dont 90% proviennent de Twitter, qui ont été identifiées par Sprinklr. Évidemment, on constate une montée en puissance et un pic d'activité important de plus de 264 000 mentions, le jour du Black Friday", précise Arnaud Tamisier, marketing manager de Sprinklr France.

Cdiscount, champion incontestable du Black Friday

Particulièrement prisé des e-commerçants - on retrouve quatre e-commerçants dans le top 5 des enseignes les plus mentionnées sur les réseaux sociaux - le Black Friday est devenu un événement commercial pour l'ensemble des distributeurs. Mais pour assurer la visibilité de leurs opérations promotionnelles et émerger dans un brouhaha publicitaire important, chaque enseigne doit rivaliser d'imagination.

"A ce jeu-là, c'est incontestablement Cdiscount le champion de la visibilité sur le web. En lançant sa campagne " Very Black Week " qui consiste à faire gagner bons d'achat et cadeaux aux internautes qui engagent avec le e-commerçant, Cdiscount a engrangé plus de 223 000 mentions, soit plus de douze fois que son plus proche poursuivant, Amazon France", poursuit Arnaud Tamisier.

La grande braderie des produits high-tech

Sans grande surprise, ce sont les produits d'électronique grand public qui sont les plus discutés sur les réseaux sociaux. Les smartphones arrivent en tête avec 58 600 mentions suivis par les jeux vidéo, 57 500 mentions, puis par les produits produits informatiques (ordinateurs, PC, portable...), 49 300 mentions. Les biens culturels (livres, CD, DVD), les instruments de musique et le mobilier sont moins prisés par les internautes et se classent en dernière position juste devant les cosmétiques.

Enfin, d'un point de vue démographique, les hommes représentent 54,2% des parts de conversation liées au Black Friday contre 45,8% pour les femmes.

  • Méthodologie :

Analyse réalisée sur la base des conversations publiques recueillies par Sprinklr, du 16 au 25 novembre 2017 sur le Web (réseaux sociaux, sites d'information, blogs et forums) français autour du Black Friday.