Mon compte Devenir membre Newsletters

Amazon aurait créé 6 000 emplois en 2014

Publié le par

Le géant américain du e-commerce compterait désormais 32 000 collaborateurs dans toute l'Europe.

Amazon aurait créé 6 000 emplois en 2014

Amazon vient d'annoncer avoir créé plus de 6000 nouveaux emplois dans l'Union Européenne en 2014, ce qui constitue un nouveau record de recrutement depuis l'ouverture des premiers sites Internet du groupe en Europe, Amazon.co.uk et Amazon.de, en 1998. Amazon compte aujourd'hui plus de 32 000 collaborateurs permanents dans toute l'Europe.

"Le nombre de commandes émanant de nos clients européens n'a jamais été aussi important et nous réfléchissons à nous développer sur de nouveaux secteurs prometteurs pour l'avenir. Au cours des deux dernières années, nous avons créé plus de 10 000 emplois au sein du groupe. Cette année, nous atteignons un nouveau record avec la création de plus de 6000 nouveaux postes", a déclaré Xavier Garambois, Vice-Président Retail d'Amazon EU SARL. "Au-delà de ces nombreux recrutements, nous continuons à investir massivement et nous avons encore beaucoup de postes à pourvoir dans toute l'Européen 2015".

Amazon a recruté de nouveaux collaborateurs sur plus de 50 sites en Europe en 2014, au sein des sièges, des centres de distribution, des centres de développement et des centres de service clients.

Ces recrutements couvrent un large éventail de domaine d'intervention du développement logiciel à la logistique en passant par le graphisme comme par exemple des ingénieurs-développeurs logiciel, des spécialistes de l'apprentissage automatique, des techniciens de Datacenter, des ingénieurs en packaging, des informaticiens linguistes, des site merchandisers, responsables logistiques, des graphistes, agents d'exploitation ou encore conseillers clientèle.

Régulièrement, Amazon est critiqué pour les conditions de travail de ses employés, et fait l'objet de grèves récurrentes notamment de la part de ses salariés en poste en Allemagne. La dernière en date remonte au mois de décembre 2014.Les salariés de trois des neuf entrepôts d'Amazon en Allemagne, ont mené une grève afin d'obtenir une revalorisation de leurs salaires et une amélioration de leurs conditions de travail.

Numéro un du e-commerce aux Etats-Unis, Amazon, a fait état d'une perte nette de 437 millions d'euros, sur la période du troisième trimestre 2014.