Mon compte Devenir membre Newsletters

Amazon paiera ses impôts en France

Publié le par

L'e-commerce américain a commencé à payer des impôts en Allemagne, en Angleterre, en Italie, en Espagne, et pourrait bientôt en faire autant pour la France.

Amazon paiera ses impôts en France

Amazon pourrait bien ouvrir des filiales dans certains pays européens ou il opère, et ainsi, payer ses impôts à l'échelle nationale de chacun d'entre eux. En effet, jusqu'à présent l'e-marchand regroupait ses revenus européens au sein de son siège social installé au Luxembourg, bénéficiant ainsi de taux d'imposition plus bas que ceux appliqués dans la plupart des pays d'Europe. Une pratique d'optimisation fiscale critiquée, mais tout à fait légale.

Cette réalité sera désormais de l'histoire ancienne, puisque Amazon a déjà commencé à payer ses impôts en Allemagne, en Angleterre, ainsi qu'en Espagne et en Italie depuis le 1er mai 2015. La France ne devrait pas être lésée puisque l'e-commerçant travaillerait à l'ouverture d'une filiale en France. La date précise n'ayant toutefois pas été dévoilée.

Cette initiative arrive près d'un an après les révélations du Financial Times, stipulant une démarche de demande d'infirmations de la Commission européenne auprès du Luxembourg, afin d'étudier la conformité de l'impôt sur les sociétés appliqué à Amazon, avec les règles européennes en matière de concurrence.

Au premier trimestre 2015, le géant du e-commerce dont le chiffre d'affaires ne cesse de progresser, a généré pas moins de 22,72 milliards de dollars de chiffre d'affaires, soit une hausse de 15% par rapport à la même période en 2014. En revanche, la firme dirigée par Jeff Bezos a enregistré une perte nette de 57 millions de dollars.