Mon compte Devenir membre Newsletters

Marie Le Roy, co-fondatrice, MyRoomIn :"Il est temps pour les hôteliers de reprendre le pouvoir"

Publié le par

Lancée en juillet 2015 à Paris, MyRoomIn se présente comme la première "boutique hôtel" virtuelle plaçant la chambre au coeur du choix du séjour. Marie Le Roy, co-fondatrice du site, revient sur la naissance de la plateforme et sur ses ambitions.

Marie Le Roy, co-fondatrice, MyRoomIn :'Il est temps pour les hôteliers de reprendre le pouvoir'

Sur quel concept repose le site MyRoomIn ?

MyRoomIn est la première plateforme de réservation de chambres d'hôtel. Cela signifie que le voyageur sait exactement, et dès sa réservation, dans quelle chambre précise il va séjourner. Ce qui n'est pas anecdotique. En effet, comment accepter qu'en 2015, les voyageurs doivent encore acheter une chambre à l'aveugle, "standard" ou "supérieure", sans connaitre la taille du lit, de quelle vue il dispose, de l'étage où il séjournera... Nous permettons aux visiteurs de sélectionner leurs chambre selon près de 150 critères allant du style de décoration jusqu'à l'équipement en enceintes audio. Pour l'hôtelier, ce parti pris confère une visibilité plus qualitative et plus maîtrisée de son produit - sa chambre - lui redonnant ainsi la totale maîtrise de son marketing. Pour le touriste, c'est un gage de réassurance, puisqu'il choisit son lieu de villégiature au travers d'une galerie de photos complète et exclusive, ou encore d'anecdotes et de conseils de son hôte.

En quoi MyRoomIn est différent de Booking.com?

Booking.com, comme d'autres, a choisi de miser sur le volume et propose une offre standardisée, là où MyRoomIn est une vitrine en ligne mettant en lumière une, deux ou trois chambres de chacun de ses hôtels partenaires, et garantissant que la chambre réservée sera bien celle dans laquelle le client va séjourner. MyRoomIn a enfin choisi d'agrémenter cette offre par du contenu rédactionnel qui permettra au voyageur de sublimer son expérience de la ville de Paris. En somme, pour nous, chaque chambre est absolument unique. Nos 300 chambres portent d'ailleurs toutes un nom unique.

Comment vous est venue l'idée ?

L'idée nous est venue en voyageant, tout simplement. Chacun d'entre nous a déjà pu être déçu en arrivant dans un établissement hôtelier, trouvant une chambre qui ne correspondait en rien aux visuels du site Internet. Nous avons également été inspirés par le succès des plateformes collaboratives, qui, a l'instar d'Airbnb, ont su magnifier l'expérience du voyage. L'hôtellerie a malheureusement pris du retard, et il est temps pour les hôteliers de reprendre le pouvoir.

Quelles sont vos ambitions à court terme ?

Nous avons lancé MyRoomIn en juillet 2015, et proposons d'ores et déjà plus de 300 chambres sur la plateforme. Nous allons poursuivre notre travail de référencement des chambres les plus prestigieuses de la capitale, avant de déployer notre service à Rome, Londres et New York.