Mon compte Devenir membre Newsletters

[Portrait] Franck Zayan, pionnier

Publié le par

Exit le retail, Franck Zayan est devenu président e-commerce de Condé Nast international en début d'année. Un défi à la hauteur des exigences de cet expert du Web marchand.

[Portrait] Franck Zayan, pionnier

Depuis janvier dernier, Franck Zayan est londonien. Installé outre-Manche, il a rejoint le prestigieux groupe d'édition Condé Nast. Cet expert du commerce en ligne et du retail intègre ainsi le monde des médias. " C'est la première fois que je dois créer une division e-commerce dans une entreprise qui ne fait pas de commerce. C'est ce qui m'a plu dans ce nouveau challenge ", explique-t-il.

Une proposition alléchante, de dimension internationale, qui a séduit cet expert du commerce en ligne, ex-fondateur de Sarenza en 2004 (et de son concept innovant consistant à vendre des chaussures en ligne sans les avoir essayées) et pionnier du Web chez AOL en 1995. Pourtant, quand le publisher fait valoir son offre, Franck Zayan est aux commandes du département e-commerce et omnicanal du groupe Galeries Lafayette. Et il s'y plaît. Depuis son arrivée en 2011 dans le groupe, il met à plat les outils et process.

Tout est reconstruit et redéfini pour pouvoir gérer des flux importants, connectés au système d'information du grand magasin, dans la perspective de construire une stratégie omnicanal. " J'ai adoré cet environnement. Notamment convaincre la direction des enjeux d'un site marchand, en termes de service clients, aux côtés d'une boutique aussi importante que les Galeries Lafayette ", justifie Franck Zayan. Son pouvoir de conviction et sa vision d'un marché font sans doute la différence chez ce manager de 48 ans.

Sa capacité d'adaptation sera, à coup sûr, mise à l'épreuve dans ce nouvel univers, loin des codes classiques du retail. La presse cherche à diversifier ses sources de revenus et l'e-commerce représente un vrai potentiel. " Ma mission est d'apporter un chiffre d'affaires additionnel. Le but est de créer des liens entre l'éditorial et des produits commerciaux tout en préservant l'intégrité des marques ", précise-t-il. Ainsi, le groupe britannique expérimente déjà des activités "extra-magazines" de type organisation de salons, forums, séminaires, voire des divisions entertainment (avec plateforme de vidéos).

La qualité, la notoriété et la puissance de titres phares comme Wired, Vanity Fair, Vogue ou Glamour s'y prêtent volontiers. " Le marché change vite. La concurrence est forte. Les investissements sont à la hauteur des enjeux. J'adore les phases de création. C'est fascinant parce que très intense ", conclut Franck Zayan. À n'en pas douter, Londres est, à ce titre, "the place to be" !


Mot clés : Commerce |

Marie-Juliette Levin