Mon compte Devenir membre Newsletters

Pourquoi vente-privee.com se retire du marché américain

Publié le par

Grâce à une joint-venture mise en place avec American Express en 2011, Vente-privee.com avait investi le marché américain. Le géant des cartes de crédit a annoncé lundi son intention de fermer cette société commune d'ici la fin 2014.

Pourquoi vente-privee.com se retire du marché américain

Le leader français des ventes événementielles sur Internet, vente-privee.com, ne sera plus présent sur le marché américain d'ici la fin de l'année. En effet, l'acteur majeur des cartes de crédit American Express, a annoncé lundi son intention de fermer sa joint-venture avec l'entreprise française.

"La société reconnait qu'avec son business model actuel, il lui faudrait trop de temps de ressources et d'investissements financiers pour atteindre une croissance significative aux Etats-Unis", explique vente-privee.com dans un très bref communiqué. La société s'est par ailleurs engagée à assurer ses engagements et honorer ses commandes envers ses clients d'ici son retrait des États-Unis.

Lancée en novembre 2011 sur le marché américain, l'entreprise co-fondée par Jacques-Antoine Granjon s'apprêtait à fêter ses trois ans de présence au pays de l'Oncle Sam. En 2013, son chiffre d'affaires aux États-Unis avait atteint 50 millions de dollars, et révélait dans une interview accordée au Magazine américain Fortune quelques semaines auparavant, une prévision de 100 millions pour 2014.

Mais la multiplication du chiffre d'affaires par deux n'a visiblement pas suffit. "Vente-privee prévoit de concentrer ses efforts sur des marchés clés où le potentiel de croissance est plus élevé et plus rapidement réalisable, et réfléchit à un nouveau modèle pour les Etats-Unis." Autrement dit, le site pourrait trouver un autre moyen d'investir ce marché de l'e-commerce qui pesait en l'an passé, 263 milliards de dollars.

Jacques-Antoine Granjon, co-fondateur, vente-privee.com

Selon le magazine Fortune, d'anciens employés de la branche américaine de vente-privee.com y voient le résultat de dysfonctionnements managériaux. Par exemple, les co-fondateurs n'auraient pas apprécié que l'équipe américaine adapte le design du site pour le rendre plus convivial. Confus par la présence d'un bouton de partage Facebook, une caractéristique assez standard pour les sites marchands, Jacques-Antoine Granjon aurait demandé à un manager, "Pourquoi faites-vous de la publicité pour Facebook sur mon site?".

Entre 2012 et 2014, l'intégralité de l'équipe de management de vente-privee US aurait quitté l'entreprise. Par ailleurs, la relation avec la société American Express n'aurait jamais été vraiment amicale car Vente-privee pensait qu'American Express aurait une implication passive dans la société, tandis que cette dernière, au contraire, imaginait avoir la main sur le management et la prise de décision.

Lancée en 2001 en France, Vente-privée s'est diversifiée depuis dans le voyage, le vin ou la billetterie. Sa présence est effective dans de nombreux pays européens mais la France reste son coeur de marché. En 2013, la société a généré un chiffre d'affaires d'1,6 milliards d'euros, dont 80% en provenance de l'hexagone.

,