Mon compte Devenir membre Newsletters

Vaniday débarque en France

Publié le par

Incubée par l'Allemand Rocket Internet, cette place de marché permet de rechercher, trouver, et réserver en ligne des services dédiés à la beauté et au bien-être.

Vaniday débarque en France

Après le Brésil et le Royaume-Uni, Vaniday, la plateforme de réservation dédiée à la beauté et au bien-être, se lance aujourd'hui dans 3 pays : la France, l'Italie et les Emirats arabes unis. Désormais implantée dans 5 pays, la jeune entreprise incubée par l'allemand Rocket Internet, permet aux consommateurs de rechercher, trouver et réserver en ligne des services dédiés au bien-être et à la beauté (manucure, coiffure, massage...), en fonction de leur prix, de leur popularité ou encore de leur emplacement. Ils reçoivent ensuite des rappels par email pour ne pas manquer leur rendez-vous et peuvent payer directement via le site Internet.

Pour les instituts et les salons de beauté, Vaniday promet une plus grande visibilité, optimisant par la même, leur processus de réservation. Ils peuvent en effet autoriser la réservation directe en ligne, et peuvent gérer leur planning de rendez-vous et utiliser des outils de CRM intégrés pour renforcer l'engagement de leurs clients, le tout, depuis la plateforme Vaniday.

"Nous voulons faire de Vaniday la plateforme de référence pour réserver et découvrir en toute simplicité tout type d'expérience de beauté et de bien-être, n' importe où et n'importe quand, dans le monde entier. Après tout, pourquoi réserver un service dans l'univers de la beauté et du bien-être ne pourrait-il être aussi simple et rapide que réserver un hôtel, acheter un billet d'avion ou encore commander un taxi ?", explique Maxime Legardez, co-fondateur de Vaniday.

La décision de cibler la France est à la fois stratégique et opérationnelle pour l'entreprise. En effet, le marché français des cosmétiques fait partie du top 3 en Europe, avec des chiffres de ventes avoisinant 10,5 milliards d'euros (Statista, 2013). En 2014, le marché de la cosmétique aurait par ailleurs augmenté de 4%.