Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie 32 millions d'internautes envisagent d'acheter leurs cadeaux de Noël en ligne

Publié le par

Les intentions d'achats en ligne pour Noël augmentent. 32 millions d'internautes envisagent, en effet, de faire leurs courses de Noël en ligne, soit deux millions de plus qu'en 2015. C'est ce qui ressort d'une étude Mediametrie//NetRatings, en partenariat avec la Fevad.


Près de 9 internautes sur 10 (87%) prépareront leurs achats de Noël sur Internet. Et plus de 7 sur 10, soit 32 millions d'entre eux, achèteront leurs cadeaux en ligne (+2 millions par rapport à 2015). C'est ce que pointe une étude Mediametrie//NetRatings, réalisée en partenariat avec la Fevad.

Un panier moyen en baisse

En revanche, le panier moyen est en baisse, comparé à 2015: au global, les Français prévoient de dépenser 329 € quel que soit le canal (contre 341 € en 2015), dont 195 € en ligne (contre 199 € en 2015). Comme en 2015, la part des dépenses en ligne reste donc largement majoritaire (59% en 2016 vs 58% en 2015).

Ce sont les séniors et les CSP+ qui alloueront le plus gros budget à leurs achats en ligne pour ces fêtes de fin d'année : en moyenne 233 € et 246 € respectivement pour les 50-64 ans et les 65 ans et plus et 213 € pour les CSP+.

Parmi les produits plébiscités, les produits culturels arrivent en tête (50%), suivis des jeux et des jouets (48%) et enfin les vêtements, chaussures et autres accessoires de mode (34%). À noter, avec 32% d'intention d'achat sur Internet, la catégorie parfums, soins du corps, maquillage augmente de 5 points par rapport à l'année dernière.

Les raisons de cet engouement? Éviter la foule, pour 62% des cyberacheteurs, suivi des tarifs jugés moins élevés (55%) et enfin la praticité (51%).

La livraison à domicile dépassée par la livraison hors-domicile

Dernier enseignement de l'étude: 79% des cyber-acheteurs choisiront de se faire livrer leurs achats de Noël hors de leur domicile. Ce mode de livraison devance cette année la livraison au domicile, qui perd 5 points par rapport à 2015. Parmi le hors-domicile, le point relais est plébiscité par 65% des cyberacheteurs, devant le retrait en magasin (30%), les bureaux de poste (19%), la livraison chez un proche (10%) ou encore la consigne (2%).