Recherche
Se connecter

[Bilan] L'e-commerce au premier trimestre 2014

Publié par le | Mis à jour le
[Bilan] L'e-commerce au premier trimestre 2014

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a publié les chiffres du e-commerce français pour le premier trimestre 2014. État des lieux du secteur.

  • Imprimer

La croissance du e-commerce a légèrement ralenti sur les trois premiers mois 2014. En effet, selon les chiffres publiés ce jour par la Fevad, le secteur a généré 13,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires, soit une croissance de 11%, contre +14% l'année dernière à la même période (12,1 milliards d'euros).

Selon Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, il n'y a pas lieu pour autant, de tirer la sonnette d'alarme : "La croissance est un peu moins forte, mais elle se poursuit et elle est bonne, notamment dans un contexte de recul global de la consommation".

D'autre part, le montant du panier moyen a également baissé, de 4%, soit 81,5 euros. "C'est le niveau le plus bas enregistré depuis 8 ans". Néanmoins, cette tendance a été contre balancé, encore une fois, par la hausse de 15% du nombre de transactions, et une fréquence moyenne d'achat elle aussi en progression, atteignant 6 achats par trimestre. Sur l'ensemble du premier trimestre, un cyberacheteur a dépensé en moyenne 491 euros (contre 467 un an plus tôt). Le taux de transformation moyen, de 2,3%, a très légèrement progressé (2,1% en 2013 sur la même période).

"La France compte 144 000 sites marchands actifs soit 21 000 créations en un an." Marc Lolivier, délégué général de la Fevad

La croissance au premier trimestre a été portée par les sites de ventes de produits grand public (+8%), ainsi que les sites BtoB ayant connu sur cette période une progression de leurs ventes de 9%. A contrario, les ventes dans la catégorie voyage-tourisme, ont baissé de 1%, sous l'effet de la chute du panier moyen du secteur.

L'essor du m-commerce

Les ventes depuis les tablettes et les smartphones continuent de progresser fortement, de 76% au premier trimestre 2014, et représentent désormais 19% du chiffre d'affaires global des sites de l'indice "Commerce Mobile" de la Fevad. 72% de ces ventes sont réalisées via une application ou le site mobile de l'e-marchand, tandis que les 28% restant proviennent du site Internet classique du e-commerçant.

La montée en puissance des places de marché

Relais de croissance fort pour les sites BtoC, les places de marché ont également connu une belle progression. Le volume des ventes y a en effet crû de 41% par rapport au premier trimestre 2013, soit 18% du volume d'affaires global des sites participants à l'indice "Places de Marché" de la Fevad. Les sites marchands ayant recours aux market places afin de vendre leurs produits sont désormais plus de 6 000.

Lire la suite de l'article dans les pages suivantes :

Chef de rubrique Commerce mobile pour E-Commerce Magazine et ecommercemag.fr. Applis, levées de fonds, nouvelles technologies, création de startups, moteurs [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Hipay 2018

En France pres de 95 des cyberacheteurs ont deja achete ou vendu des produits via une marketplace Levier de croissance incomparable le modele [...]

Sur le même sujet

Data room

Par Dalila Bouaziz

Selon la Fevad, l'e-commerce B to B pèse 18% du montant total des ventes aux professionnels et devrait peser 24% à horizon 2020. Pros, éditeur [...]