Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Rebond du chiffre d'affaires de Miliboo au 2e trimestre 2017-18

Publié par le - mis à jour à
Rebond du chiffre d'affaires de Miliboo au 2e trimestre 2017-18

La marque digitale d'ameublement Miliboo a publié un chiffre d'affaires de 4.448 k€ pour la période d'août à octobre 2017, en hausse de 9,1%. Une croissance organique forte après un 1er trimestre marqué par une rupture de stock sur certains produits phares et un calendrier de soldes défavorable.

  • Imprimer

Le rebond de l'activité a été particulièrement significatif sur les mois de septembre et octobre, avec une croissance à deux chiffres. En France (80% de l'activité), la croissance du 2e trimestre (+4,6%) a été alimentée à la fois par les ventes en ligne, mais également par la boutique connectée parisienne et le démarrage de la Milibootik de Lyon, ouverte depuis mi-septembre.

À l'export, les ventes continuent de progresser fortement (+31,1% au 2e trimestre), notamment au Royaume-Uni mais surtout en Allemagne, où les performances commerciales sont très encourageantes, six mois après le lancement de la marque sur ce marché. L'Allemagne est devenue le premier pays contributeur à l'international, devant l'Espagne.

Cette solide performance porte le chiffre d'affaires du 1er semestre 2017-18 (période de mai à octobre 2017) à 8.137 k€, en croissance de 1,1% par rapport à l'an passé. Elle a été principalement portée par la progression constante du panier moyen, notamment avec l'entrée au catalogue de nouveaux produits à prix plus élevés.

Sur le même sujet

4 idées reçues sur le RGPD
Data room
4 idées reçues sur le RGPD

4 idées reçues sur le RGPD

Par Floriane Salgues

Le RGPD passionne autant qu'il effraie. À quelques jours de son entrée en vigueur, l'affolement ou la méconnaissance confinent bien souvent [...]

RGPD : Comment sécuriser ses données ?
Data room
RGPD : Comment sécuriser ses données ?
PHOTOMORPHIC PTE. LTD.

RGPD : Comment sécuriser ses données ?

Par Floriane Salgues

Assurer la confidentialité et la sécurité des données personnelles n'est plus une option en 2018. Le Règlement général sur la protection des [...]

La rédaction vous recommande