Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

[Étude] 72% des consommateurs ne recherchent pas un produit sur un moteur de recherche

Publié par le - mis à jour à
[Étude] 72% des consommateurs ne recherchent pas un produit sur un moteur de recherche

Criteo a interrogé près de 10 000 consommateurs omnicanaux à travers le monde pour mieux comprendre ce qu'ils pensent du shopping. Découvrez les grands enseignements de cette étude.

  • Imprimer

Plus de 3/4 des Français sont des omnishoppers : comparés aux non-omnishoppers, ils dépensent en moyenne 5% de plus en ligne et 27% de plus en magasin.


Lorsqu'ils savent ce qu'ils veulent, 72% des consommateurs ne recherchent pas un produit sur un moteur de recherche : ils le cherchent directement sur un site marchand ou de marque.


Le webrooming et le click and collect sont les formes d'omnishopping les plus populaires : 62% des omniconsommateurs effectuent occasionnellement leurs recherches en ligne pour finaliser leur achat en magasin (23% le font régulièrement). De même, 63% font occasionnellement leur achat en ligne et effectuent le retrait en magasin (22 % le font régulièrement).


Les canaux digitaux ont un fort impact sur la notoriété : bien que la télévision capte toujours une majorité des investissements publicitaires, elle n'est plus le moteur de la notoriété. Aujourd'hui, le digital a plus d'impact que le bouche-à-oreille ou les magasins eux-mêmes.


Dans la plupart des cas, les consommateurs n'achètent pas sur le premier site qu'ils ont visité : plus de la moitié des consommateurs visitent plusieurs sites pour comparer l'offre, les prix et les délais de livraison.


Les achats impulsifs sont presque aussi fréquents en ligne qu'en magasin : les consommateurs ont indiqué qu'ils sont tout aussi susceptibles de faire des achats impulsifs en ligne qu'en magasin, les produits pour bébé et prêt à porter étant les catégories les plus attirantes.


Les sites marchands influencent la sensibilisation et l'achat en point de vente. Les marques doivent considérer la digitalisation à toutes les étapes du parcours pour s'assurer qu'elles captent bien les acheteurs là où désormais, ils prennent de plus en plus leur décision. Les sites marchands atteignent les consommateurs intentionnistes. Amazon ne domine pas l'expérience omnishopper. Ce sont les retailers qui sauront nourrir une relation offline à long terme, qui remporteront la bataille pour atteindre les omnishoppers les plus intentionnistes.



Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Sur le même sujet