Mon compte Devenir membre Newsletters

[Focus] L'e-commerce en Suède à la loupe

Publié le par

Landmark Global, a bpost company, spécialiste des solutions de livraison à l'international à destination des e-commerçants, partage sa dernière étude pays en exclusivité avec les lecteurs d'E-commerce Magazine. Cap sur la Suède.

[Focus] L'e-commerce en Suède à la loupe

Dans ce pays qui fusionne véritablement avec le monde numérique, l'e-commerce fait réellement partie des moeurs. Les chiffres ci-après démontrent la maturité du pays si souvent vantée :

- 8,622 milliards d'euros de revenus pour l'e-commerce en 2013

- Une croissance des ventes en ligne de 16 % au 1er trimestre 2014

- 3ème pays au monde en termes de pénétration d'internet avec un taux de 92,9 %

- Un panier moyen par e-shopper suédois de 1 232 €/an

- 23 % des achats e-commerce étaient réalisés à partir de sites étrangers en 2013


Le consommateur

On sait que le consommateur suédois est l'un des plus matures que l'on puisse trouver sur le marché de l'e-commerce, et pour preuve, ils n'étaient pas moins de 70 % à avoir acheté des biens en ligne au 1er trimestre 2014. Au sein des 30-49 ans, 34 % des consommateurs achètent en ligne au moins une fois par mois. Mais qu'est-ce que cette maturité implique ? Quelles en sont les conséquences dans la pratique ?

Non méfiant mais incrédule

Le shopping en ligne fait totalement partie des habitudes d'achat : en 2012 déjà, il constituait même la méthode d'achat la plus simple pour 73 % des consommateurs suédois. Acheter en ligne est devenu un acte tellement courant que presque la moitié des e-shoppers suédois ne consultent même plus les conditions générales des webshops qu'ils visitent. Ils partent du principe que ces sites respectent la

législation en vigueur. En revanche, s'ils ont le moindre doute, ils quitteront le site sur-le-champ et n'y reviendront plus.

Le shopping en ligne est la méthode d'achat la plus simple

Les produits les plus achetés sont les vêtements, les biens électroniques et les livres. On a récemment constaté l'arrivée de biens plus encombrants, de type matériaux de construction, meubles ou gros électroménagers, parmi les biens les plus commandés sur la toile. Ils connaissent d'ailleurs la plus forte croissance du début de l'année 2014.

En tant que fin utilisateur d'e-commerce, le Suédois développe des nuances en matière de préférences de livraison. Dès lors, le choix de l'option de livraison dépendra du bien acheté.

Pour les livraisons en points relais, l'e-shopper suédois est sensible au fait de recevoir des notifications par SMS qui amélioreront son confort et lui permettront de rapidement se rendre au relais dès qu'il sera averti de l'arrivée de son colis. Ces points relais devront idéalement être accessibles en soirée car plus de 50 % des 30-49ans préfèrent retirer leurs commandes durant la semaine et en soirée.

En matière de préférences, il convient également de rappeler que la Suède ne fait pas partie de la zone euro, et que les e-shoppers suédois sont très sensibles au fait de voir le prix de leurs produits affiché dans leur propre monnaie, la couronne.

Suite page suivante...