Mon compte Devenir membre Newsletters

E-Logistique : Opportunités et faiblesses du cross border

Publié le par

Le secteur du e-commerce se heurte encore à quelques difficultés " techniques " qu'il doit régler pour profiter pleinement des opportunités de croissance à l'international.

E-Logistique : Opportunités et faiblesses du cross border

L'e-commerce transfrontalier devrait bondir de 25 % par an entre 2015 et 2020 selon le rapport " La Route des Épices du XXIe siècle : guide des opportunités en matière d'e-commerce transfrontalier " de DHL Express. En Europe, la popularité du e-commerce transfrontalier ne se dément pas. L'E-shopper Barometer de DPDgroup, publié en février 2017*, révèle que les achats à l'international devraient augmenter, notamment en Europe de l'Est, où les consommateurs - polonais et roumains - se déclarent particulièrement enclins à passer commande sur des sites étrangers. Globalement plus de la moitié des e-shoppers affirme avoir déjà effectué une commande sur un site étranger. Seul bémol, ils attendent une meilleure expérience transfrontalière, notamment en matière de livraison et de gestion des retours.

Des livraisons plus rapides

Face aux besoins exprimés, les enseignes ont le choix entre trois stratégies : l'expédition depuis le pays d'origine, le recours à un prestataire intermédiaire qui massifie les envois et l'injection directe (implantation d'un stock). " Sachant que les exigences et les habitudes des consommateurs diffèrent d'un pays à l'autre et que le choix de la solution adéquate dépend des volumes, les e-marchands se positionnent au cas par cas ou mixent les solutions " remarque Frédéric Mirebeau, CEO de Welcometrack, société de services logistiques.

Quelques obstacles entravent encore la croissance du marché. Pour soutenir l'activité, "la Commission Européenne travaille à la levée de certains freins en essayant de gommer les différences tarifaires des frais de transport entre les pays et en prévoyant la création d'une étiquette universelle " indique Frédéric Mirebeau. Cet expert dénonce également les problématiques liées aux différentes solutions IT qui doivent communiquer entre elles.

Au niveau des délais de livraison, l'express gagne du terrain. " La livraison à J + 1 devient la norme. L'express est le segment qui se développe le plus rapidement dans l'e-commerce en Europe, nous avons même des demandes pour des livraisons le jour même, auxquelles nous ne pouvons pas répondre " déclare de son côté Michel Akavi, Pdg de DHL Express.

* Enquête menée du 19 septembre au 7 octobre 2016 par Kantar TNS auprès de 23 450 participants dans 21 pays d'Europe, âgés d'au moins 18 ans et ayant effectué un achat en ligne depuis janvier 2016.