Mon compte Devenir membre Newsletters

La moitié des utilisateurs susceptibles d'abandonner leur visite mobile au delà de 3 secondes de chargement

Publié le par

Google annonce que depuis le mois d'août, pour la première fois en France, les requêtes sur mobile ont dépassé celles sur ordinateur. Le géant du search revient sur l'importance des temps de chargement sur ce device.

La moitié des utilisateurs susceptibles d'abandonner leur visite mobile au delà de 3 secondes de chargement

C'est fait. Depuis le mois d'août, pour la première fois en France les requêtes sur mobile ont dépassé celles sur ordinateur, tous secteurs d'activité confondus. C'est ce qu'explique Jalil Chikhi, Industry Director chez Google. "Il s'agit d'un tournant suite l'évolution croissante des usages des consommateurs et qui nous fait dire aujourd'hui à quel point les marques et leurs agences doivent intégrer le mobile dans leurs stratégies de communication.Le "mobile moment" pour tous les secteurs d'activité en France est l'occasion de souligner à nouveau l'importance du mobile, et de conseiller l'industrie pour bien saisir cette opportunité: notamment en terme de vitesse."

Une étude menée par la firme de Moutain View, souligne en effet l'importance de la vitesse sur mobile, sachant déjà que la moitié des utilisateurs sont susceptibles d'abandonner leur visite mobile si la page prend plus de 3 secondes à se charger*.

L'étude compare la vitesse de chargement des pages sur mobile dans 15 pays en Europe dont la France et révèle que la vitesse d'un site mobile est en moyenne de 9 secondes, soit 4,5 fois plus longue que celle attendue par les utilisateurs du Web mobile.


A noter, la France se situe en 7ème position de ce classement, juste au dessus de la moyenne européenne avec une vitesse de chargement de 8.8 secondes en moyenne. Des disparités sont également notables en fonction du secteur d'activité des sites audités. En France, par exemple, les sites mobile les plus rapides sont les sites de petites annonces, et ceux en queue de classement sont les sites vendant des biens de consommations.

Méthodologie:

L'étude a été portée sur plus de 6 millions de sites web testés sur le mois d'août 2017.

* Google Data, Aggregated, anonymized Google Analytics data from a sample of mWeb sites opted into sharing benchmark data, n=3.7K, Global, March 2016

** Google Data, comparison of page load speeds across 15 countries in Europe (DE, NL, ES, IL, NO, RU, FR, CH, AT, PL, IT, DK, SE, FI, TR)