Mon compte Devenir membre Newsletters

Un tiers du trafic internet européen vient d'un smartphone

Publié le par

Le trafic internet sur ordinateur baisse au profit du smartphone selon Adobe, qui met en avant la montée en puissance des services financiers. Néanmoins, les utilisateurs continuent à trouver plus confortable la navigation desktop, notamment pour les achats en ligne.

Un tiers du trafic internet européen vient d'un smartphone

Encore majoritaire en Europe, la consultation d'un site web sur desktop est en baisse par rapport à la consultation mobile sur smartphone : en 2016, elle représente 41% du trafic des entreprises les plus matures en la matière analysées par Adobe, contre 32% l'année précédente.

Certains secteurs se révèlent néanmoins plus performants, à l'image des services financiers et des médias, avec respectivement 53 et 52% de trafic mobile. Pour l'ensemble du marché, Adobe prédit une part du smartphone de 31% dans le trafic internet l'an passé (contre 22% en 2015) pour une part du desktop de 58%, à comparer aux 65% de 2015.

Si l'on se penche sur les usages, on constate que 73% des sondés déclarent utiliser un smartphone pour chercher un itinéraire, 70% pour gérer ses e-mails et 65% pour consulter les réseaux sociaux. Les achats en ligne et la consultation du compte bancaire sont les usages en plus forte progression.

Seuls bémols : 64% des sondés déclarent préférer la navigation sur desktop, plus facile, et le taux d'interaction reste en conséquence plus élevé sur ordinateur, avec par exemple 4,4% des internautes qui y achètent. Un chiffre qui tombe à 0,75% sur smartphone. La taille de l'écran et les sites non responsives en sont les principales causes.