Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie [Étude] 45% des Millennials aimeraient pouvoir acheter directement sur les réseaux sociaux

Publié le par

À l'occasion de la Paris Retail Week, du 19 au 21 septembre prochains, une étude en partenariat avec Havas Paris présente le second volet des enseignements du Shopper Observer Havas Paris, l'observatoire du comportement des consommateurs et des innovations du commerce.

Le Shopper Observer Havas Paris 2017, en partenariat avec Paris Retail Week, dévoile les quatre nouvelles tendances observées en France et à travers le monde : la nouvelle convenience (commodité) : du confort magasin à l'extrême fluidité; les nouveaux standards du e-commerce : du site à la messagerie; la différenciation : de l'offre aux employés et l'efficacité commerciale : du hard au soft selling.

  • 49% des Français de 18-35 ans utilisent leur téléphone pour tout faire sur internet (26% pour l'ensemble des Français)
  • 45% des Français de 18-35 ans aimeraient pouvoir acheter directement sur les réseaux sociaux (25% pour l'ensemble des Français)

Le basculement des usages vers le mobile conduit à repenser le e-commerce. Il implique de moins utiliser les sites internet pour se tourner vers plus d'applications du type messagerie et réseaux sociaux. Le poids croissant du m-commerce via les messageries instantanées et les réseaux sociaux pourrait ainsi devenir un des nouveaux standards du commerce en ligne notamment pour les jeunes générations.

Les grands de l'Internet ont pris conscience de ces opportunités. Pinterest a déployé son bouton achat mi 2016, Facebook a lancé sa marketplace en 2016 et Instagram une expérimentation autour de " shoppable tags " avec une vingtaine de marques. Des marques s'engouffrent également dans cette tendance. Après avoir lancé des produits achetables sur Snapchat, Sephora développe une solution qui permet à ses clients d'effectuer des achats sur messageries (Facebook Messenger ou WhatsApp, par exemple).

  • 77% des Français souhaitent que les grandes surfaces répondent davantage à leurs habitudes de consommation

Longtemps, la convenience s'est jouée sur le confort des magasins. Désormais, grâce aux innovations, elle se joue dans la fluidité de l'expérience d'achat et sa capacité à s'insérer sans aucune friction dans la vie des consommateurs, au point parfois de faire quasiment disparaître le magasin ou le site web.

Dans l'e-commerce, cette nouvelle convenience s'exprime par l'intégration "sans couture" dans la quotidienneté, plébiscitée aussi bien par les millennials et les seniors. C'est ainsi que l'on voit fleurir de nouvelles solutions qui simplifient l'achat et le réachat, qu'il s'agisse des boutons d'achat automatisés comme les Amazon Dash, de frigidaires connectés, ou de solutions d'abonnement pour les produits du quotidien. Dans le commerce physique, on retrouve cette recherche de fluidité avec la suppression des points de friction autour du paiement.

  • 74% des Français supportent de moins en moins de faire la queue dans les magasins

Le développement du paiement par plaque d'immatriculation en test chez Auchan, la procédure de "check out" dans les magasins Amazon Go, le développement des casiers dans les lieux de passage - gares, centres commerciaux, etc. - pour récupérer toujours plus simplement ses colis ou les robots livreurs... illustrent cette tendance.

  • Méthodologie du sondage :

Le sondage Havas Paris-PRW-OpinionWay a interrogé en juillet 2017 un panel de 1 000 personnes (18 ans et +) on line, sur la base d'un corpus de 17 questions omnibus.