Mon compte Devenir membre Newsletters

Comment les marketplaces boostent l'e-commerce

Publié le par

Les places de marché connaissent une utilisation croissante de la part des internautes Français, s'ancrant ainsi de plus en plus dans le paysage français du e-commerce. 95% des internautes y auraient déjà eu recours, selon le baromètre Mirakl/Sorgem/IBM.

Comment les marketplaces boostent l'e-commerce

Les places de marché s'imposent-elles comme un incontournable du e-commerce ? La première édition du baromètre Mirakl/Sorgem/IBM portant sur la perception des marketplaces en France, révèle que les Français connaissent et utilisent les places de marché. En effet, 68% des internautes français déclarent en avoir déjà utilisé une (achat et vente confondus). Certains les utiliseraient même sans le savoir, puisqu'une fois le concept de place de marché expliqué aux sondés, ils sont 95% à reconnaitre y avoir déjà eu recours.

Si les jeunes entreprises innovantes du Web sont bien identifiées comme telles, 75% de leurs utilisateurs savent qu'Amazon et PriceMinister sont des marketplaces, ce n'est pas nécessairement le cas des enseignes historiques. Par exemple, moins de 30% des utilisateurs de la Redoute identifient la marque comme une place de marché.

Les clés du succès des marketplaces : choix, prix et qualité de service

Pour certains consommateurs, la mutiplication des vendeurs serait synonyme de risques accrus. C'est le cas pour un tiers des internautes qui ne font pas confiance au site si le vendeur leur est inconnu. Pourtant avec un taux de satisfaction de 85%, les places de marché offrent des avantages supérieurs à la vente en ligne classique. Ainsi, plus de 8 acheteurs sur 10 choisissent les marketplaces car elles facilitent leurs achats grâce à un très large choix proposé au même endroit, au meilleur prix. Près de 9 consommateurs sur 10 estiment que les marketplaces offrent une bonne qualité de service.

Quelques freins subsistent par ailleurs, comme le manque de confiance que peuvent inspirer les marketplaces chez les non acheteurs, mais celui-ci serait propre au e-commerce lui-même. En effet, 70% des non-acheteurs sur des places de marché n'aiment tout simplement pas payer en ligne avec leurs cartes de crédit, et 77% trouvent qu'il est difficile d'évaluer en ligne la qualité du produit

Une croissance prometteuse

Le chiffre d'affaires des marketplaces en France ne cesse de progresser. Selon les derniers chiffres publiés par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad, janvier 2015), les places de marché sont bien implantées dans le paysage français du e-commerce, et généreraient 21% du volume d'affaires des 40 plus grands e-commerçants français.

Leurs ventes ont augmenté de 53% en 2014, s'imposant comme une composante essentielle de la stratégie on-line des entreprises françaises. Sont concernés les pure-players comme PriceMinister ou Rue du Commerce, mais aussi les enseignes plus traditionnelles comme la Fnac, Darty et les Galeries Lafayette. En France, les marketplaces auraient généré un chiffre d'affaires d'un peu plus de 2 milliards d'euros en 2014.