Mon compte Devenir membre Newsletters

Les professionnels du Web stressés mais satisfaits de leur métier

Publié le par

Une enquête menée par RegionsJob.com a passé au crible l'univers de travail des professionnels du Web.

Les professionnels du Web stressés mais satisfaits de leur métier

Intégration dans l'entreprise, épanouissement, souhaits d'évolution professionnelle, niveau d'études... Une enquête menée par RegionsJob.com dresse un bilan complet de l'environnement de travail des professionnels du Web. Concrètement, cela recouvre les personnes travaillent au sein d'une agence de communication (25%), mais aussi pour des pure players (18%) et des entreprises 'clic and mortar' (17%).

Le premier grand enseignement est sans appel : une grande majorité (93%) est satisfaite du métier exercé, mais aussi des collègues de travail et du secteur d'activité (85%). Conséquence logique, 79% d'entre eux se sentent épanouis au travail, notamment en raison de la qualité de leurs missions et de la rémunération. Pour autant, sur ce dernier point, à peine la moitié des répondants (46%) se prétend pleinement satisfait.

Les professionnels du Web se disent stressés (84%), mais très peu d'entre eux (5%) se déclarent en situation de stress permanent. Les principales raisons à cette réalité, sont liées aux délais à tenir, ainsi qu'à la charge de travail et aux relations avec la hiérarchie. Par ailleurs, à l'instar de bien d'autres métiers, plus d'un salarié sur deux travaille dans un open space (53%). Seuls 5% d'entre eux travaillent seuls dans un bureau.

Les moyens utilisés pour trouver un emploi sont plutôt traditionnels. 30% des professionnels du web ont eu recours à un site internet d'offres d'emploi, les autres canaux utilisés étant la cooptation et le réseau personnel (24%), la candidature spontanée (11%), l'approche directe (10%), et dans une moindre mesure les réseaux sociaux (7%) et Pôle Emploi (6%).

Le sens de l'entrepreneuriat

L'esprit entrepreneurial est prégnant chez les professionnels du web : 43% d'entre eux envisagent de créer leur propre entreprise ou de devenir freelance. D'ailleurs, certains n'ont pas attendu la fin de leur contrat pour s'y mettre : 25% réalisent régulièrement des missions en tant que freelance ou auto-entrepreneur. Ils ont d'ailleurs un certain sens de la mobilité, puisque seuls 19% d'entre eux se voient travailler dans la même entreprise dans 5 ans. Et le fait d'avoir un contrat en CDI n' a que peu d'impact sur cette réalité.

Les éléments déterminants pour changer d'entreprise sont les missions proposées (100%), la rémunération (97%) et les possibilités d'évolution (93%). Ils sont en outre très attachés à l'ambiance au travail (99%). En revanche, la taille de l'entreprise (47%), sa notoriété (57%) et le niveau hiérarchique (68%) importent peu. Ce sont par ailleurs des personnes très investies dans leur travail, puisqu'ils sont 60% à "travailler pour leur employeur en dehors des horaires traditionnels". Mais la moitié d'entre eux y consacrent moins de 2 heures par semaine. Ainsi, 60% regardent leurs mails professionnels, 68% consultent leur outil de travail (réseaux sociaux, site de l'entreprise...) et 81% accèdent à des sites à vocation professionnelle, notamment pour effectuer de la veille.

Les différents niveaux de rémunération :

- La rémunération des professionnels du web : 28 200 euros

- La rémunération des salariés du web : 29 100 euros

- La rémunération des freelances du web : 22 700 euros

- La rémunération des professionnels du web à Paris : 32 500 euros

- La rémunération des professionnels du web en province : 25 900 euros

Le panel interrogé est composé de 47% d'hommes et 53% de femmes. 54% d'entre eux sont salariés en CDI, 9% sont salariés en CDD, 19% travaillent en freelance et 18% sont en stage/alternance. Leurs familles de métiers : communication/marketing (42%), gestion de projet (25%), contenu (11%), graphisme/interface (11%) et développement/programmation (11%).