Mon compte Devenir membre Newsletters

L'e-commerce français croît de 15% en 2016

Publié le par

Trois sites de vente en ligne sur quatre sont désormais rentables. Une performance accomplie notamment grâce aux pure players et aux acteurs dont le chiffre d'affaires excède 50 millions d'euros et aux petits acteurs, selon une étude menée par Kantar TNS et Webloyalty.

L'e-commerce français croît de 15% en 2016

La hausse de la vente en ligne ne faiblit pas, et le secteur s'établit à 72 milliards d'euros en 2016 en France, selon l'étude "Sites e-commerce: les leviers de la rentabilité", menée par Kantar TNS et Webloyalty. Si la baisse du panier moyen demeure un sujet d'inquiétude pour les professionnels (-7% en un an), trois sites sur quatre ont atteint leur seuil de rentabilité (dont 82% des sites leaders, dont le chiffre d'affaires dépasse les 50 millions d'euros). Un chiffre en hausse de 5% par rapport à 2015.

Les petits sites (CA inférieur à 1 million d'euros) progressent en effet de manière encourageante, puisque 53% voient leur rentabilité s'améliorer, contre 48% en 2015.


Autre enseignement de l'étude, l'accroissement de la rentabilité est dû en majorité à la hausse du chiffre d'affaires (87%) et à la fidélité (75%), loin devant la marge commerciale (42% en 2016, contre 70% en 2015).

Personnalisation de l'offre et monétisation de l'audience, deux leviers-clés

Par ailleurs, la personnalisation de l'offre arrive en tête des leviers de croissance identifiés par les e-commerçants, devant la diversification de leur offre et l'utilisation des réseaux sociaux, une technique pourtant en première position en 2015. À noter cette année, l'arrivée de l'intelligence artificielle, qui représente une opportunité de croissance pour 26% des professionnels.

Enfin, un site sur deux a monétisé son audience en 2016 via la vente d'espaces publicitaires et de services tiers, une pratique qui demeure toutefois l'apanage des plus grands sites. Rodolphe Oulmi, Directeur Général de Webloyalty France commente: "Poussés par de nombreux facteurs (concurrence accrue, marges serrées pour asseoir une position sur le marché, baisse du panier moyen, ...), les sites e-commerce multiplient les actions de valorisation de leur audience. Cette année encore, l'étude montre qu'ils ont, des plus petits sites jusqu'aux leaders, une vision moyen, voire long terme de leur rentabilité. Il est intéressant de constater qu'aujourd'hui, les e-commerçants réinvestissent les revenus générés par la monétisation de leur audience dans opérations marketing et médias ainsi que dans le développement des fonctionnalités du site afin de proposer une expérience utilisateur sans faille."

Méthodologie:
Étude réalisée par Kantar TNS: interviews réalisées par téléphone auprès d'un échantillon de 111 responsables ou décideurs de sites e-commerce, interrogés entre le 1er mars au 7 avril 2017.
- Typologie de sites: petit site (<1M€), moyen site (entre 1 et 10M€), grand site (entre 10 et 50M€), site leader (>50M€).
- Secteurs: habillement, tourisme, équipement de la maison et du jardin, culture, high-tech, électroménager et généraliste/autre.

Pour aller plus loin:

E-commerce : une rentabilité en hausse pour près d'1 site sur 2 en 2015