Mon compte Devenir membre Newsletters

Etats-Unis : le Black Friday en perte de vitesse dans les magasins physiques

Publié le par

Selon les premiers chiffres publiés par la National Retail Federation, la fréquentation et les dépenses en magasins ont chuté par rapport à l'an passé. En cause notamment, la possibilité de réaliser les achats sur Internet.

Etats-Unis : le Black Friday en perte de vitesse dans les magasins physiques

Le Black Friday est-il en perte de vitesse dans les magasins physiques aux Etats-Unis ? Selon une étude de la National Retail Federation (Fédération nationale de la distribution), la fréquentation en magasins aurait en effet baissé lors de ce fameux weekend post-Thanksgiving, marqué par de très fortes remises commerciales au sein de la plupart des enseignes physiques. En effet, 55% des acheteurs américains auraient fait le déplacement en magasin lors de ce weekend, contre 58,7% l'an passé.

Matthew Shay, p-dg de la National Retail Federation (NRF), explique cette tendance par un renforcement de l'économie américaine, dont l'effet serait de modifier "la dépendance des consommateurs à de fortes réductions". Aussi, "un environnement hautement concurrentiel, et la possibilité d'acheter en ligne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ont également contribué à la tendance constatée ce week-end,".

Selon les premiers calculs de la NRF, les acheteurs du Black Friday ont dépensé en moyenne 380,95 dollars, contre 407 dollars l'année dernière. L'événement aurait pour autant mobilisé 86,9 millions d'acheteurs pour un montant total de dépenses au cours de ce weekend estimé à 50,9 milliards de dollars (comprenant également les ventes en ligne), contre 57,4 milliards en 2013.

L'e-commerce n'est pas en reste, puisque sur cette période, les acheteurs du Black Friday auraient dépensé en moyenne 159,5 dollars sur Internet, soit approximativement 42% de leur budget global consacré à cet événement.