Mon compte Devenir membre Newsletters

Groupon dans la tourmente

Publié le par

La valeur de l'action en bourse du groupe est tombée en dessous de 3 dollars hier 4 novembre.

Groupon dans la tourmente

La valeur de l'action de Groupon est descendue à 2,79 dollars (2,57 euros) le 4 novembre 2015. Soit près de dix fois moins les 20 dollars (18,41 euros) qu'elle représentait lors de l'entrée en bourse du e-marchand, il y a 4 ans. Deux chiffres qui suffisent à résumer la tourmente dans laquelle se trouve le groupe.

D' un spécialiste des "deals" à prix cassés, le pure-player s'est mué l'année dernière en marketplace proposant une plus large gamme de produits - de l'électronique aux voyages - au gré d'une stratégie de diversification qui a eu pour conséquence de multiplier sa concurrence. Ses rivaux sont Yelp, GrubHub, eBay, Amazon...

" Groupon est dans une industrie brutale " ont estimé des analystes de la banque d'investissement Piper Jaffray, cités dans un communiqué de Reuters.

Changement de direction

Le 3 novembre, le groupe avait publié ses résultats pour le troisième semestre 2015. Un bilan décevant qui fait notamment état d'une perte nette à hauteur de 27,6 millions de dollars (25,38 millions d'euros), soit 1% de plus que l'année dernière à la même période. Conséquence : Eric Lefkofksy, co-fondateur et CEO du groupe depuis février 2013, a quitté ses fonctions. Rich Williams lui succède. Ex COO du groupe, il a notamment pour mission d'aider ce dernier à restaurer ses marges qui, lors du dernier trimestre, sont tombées à 46%. Soit près de moitié moins les 80% atteints en 2011.

Pour ce faire, le groupe a annoncé débloquer un budget annuel de 150 à 200 millions de dollars destiné au marketing. Une mesure loin de remporter l'adhésion de tout le monde à Wall Street.

"Nous comprenons que le groupe investisse dans le marketing mais nous ne pensons pas que cela soit la solution à son problème de fond. Il lui faut construire son modèle autour d'un produit plus attrayant qui attire les consommateurs de façon virale" ont commenté les analystes de Piper Jaffray, toujours selon Reuters.

En juin 2015, Groupon France, dont le site Internet venait de faire peau neuve, avait lancé une campagne de publicité pour communiquer sur sa nouvelle identité.

Dans une interview accordée au média américain CNBC, Rich Williams a voulu se montrer confiant en affirmant que "ce qui fonctionne dans le groupe, ce sont les clients". Il y a environ 50 millions d'utilisateurs actifs de Groupon dans le monde.