Mon compte Devenir membre Newsletters

Les 100 sites marchands qui comptent - Classement 2015

Publié le par

Voyages-sncf, Cdiscount, Vente-privée, tel est le podium du quatrième classement des sites marchands français réalisé par E-commerce Magazine.

Les 100 sites marchands qui comptent - Classement 2015

Afin d'établir ce classement, votre magazine a mené une vaste enquête, en partenariat avec le cabinet d'études et de sondages Ginger, qui a consisté à interroger une "long list" d'acteurs les plus représentatifs du secteur. Ces derniers étaient invités à répondre à un questionnaire accompagné de plusieurs relances téléphoniques. Le classement prend comme indice de référence le chiffre d'affaires 2014 réalisé par les acteurs ayant bien voulu participer à cette enquête menée entre le 1er mars et le 20 mai 2015. Avec des données collectées sur la base d'un questionnaire on line, l'enquête comporte deux parties ; une première comprend des questions relatives au chiffre d'affaires, aux audiences ou à la description de l'activité des entreprises sondées.

Une autre partie est consacrée à des données plus générales, regroupées sous le titre "Tendances de l'e-commerce en 2015", dont le traitement a été réalisé de manière anonyme. Grande nouveauté, cette année, nous avons sondé les acteurs sur leurs attentes en termes de stratégies cross canal. Une radioscopie complète du secteur vous est ainsi proposée, complétée d'un bilan des audiences des retailers digitaux réalisé par comScore. Cette année encore, de grands acteurs n'ont pas souhaité communiquer leurs chiffres, parfois contraints par des logiques de cotations boursières ou de mouvements capitalistiques programmés. Gageons qu'ils seront toujours plus nombreux à réaliser cet exercice de transparence pour le secteur, dans les éditions à venir.


[Interview] Jean-Rémi Gratadour

Acsel, membre du comité éditorial d'élaboration du classement l'Acsel est partenaire de cette quatrième édition du top 100, pourquoi ?

L'Acsel est à nouveau partenaire de l'édition 2015 du Top 100 de l'e-commerce, car ses résultats donnent une photographie du marché de plus en plus précise chaque année. Plus le nombre d'entreprises qui acceptent de partager leurs résultats augmente, plus nous mesurons les tendances du commerce d'aujourd'hui sur une base objective commune. Ce besoin d'un repère commun établi est devenu nécessaire parce que le commerce est entré dans une phase d'accélération intense de sa digitalisation. Le client final devient le point de convergence de tous les canaux, qu'il s'agisse de communication, de paiement, de distribution ou de livraison. Il dispose de plus en plus d'outils pour maîtriser ces canaux et les adapter à son mode de vie. C'est là le grand renversement du parcours client : pouvoir choisir sa manière de consommer les produits ou les services implique que les commerçants comprennent parfaitement ces parcours afin d'adresser les bonnes offres, au bon moment, au bon endroit et par le bon canal. C'est un défi inédit du commerce, sans doute aussi important que l'apparition de la grande distribution en France, dans les années 1960.

Quel est votre regard sur cette édition ?

Il est frappant de constater que l'édition 2015 voit l'arrivée d'un acteur comme la boutique en ligne de La Poste et la multiplication des enseignes traditionnelles (Castorama, La Halle, Celio, Toupargel ou Retif). Mais les acteurs pure players restent bien présents, et c'est une singularité du marché français, qui témoigne d'un dynamisme entrepreneurial qu'il faut encourager. Parmi ces entreprises, on constate aussi une reconnaissance par le public de sites avec un positionnement différenciateur fort, comme Greenweez, Alltricks, Bienmanger, Lemon Curve ou Tikamoon, qui enregistrent de forts taux de croissance d'une année sur l'autre. Enfin, cette nouvelle édition marque le développement de plusieurs acteurs du secteur de la pharmacie, comme 1001pharmacies ou Easyparapharmacie, qui viennent combler le retard que nous constations en France dans ce domaine...



TELECHARGER LE CLASSEMENT AU FORMAT PDF - HAUTE DEFINITION


Méthodologie et absents

Le Top 100 des sites marchands a été établi par le magazine e-commerce, en partenariat avec le cabinet d'études et de sondages Ginger. le classement prend comme indice de référence le chiffre d'affaires 2014 réalisé par les acteurs interrogés entre le 1er mars et le 20 mai 2015. Les acteurs étaient invités à répondre à une enquête comportant deux parties ; une première partie relative aux informations sur le chiffre d'affaires, les audiences, le chiffre d'affaires international ou encore la description de l'activité des entreprises sondées, et une deuxième étude menée en parallèle, consacrée à des données qualitatives, plus générales et dont les réponses restent anonymes. Au total, plus de 130 répondants ont participé à ces deux études. Si le Top 100 des sites marchands a vocation à être exhaustif, certains acteurs sont encore absents. Parmi ceux-là, nous déplorons encore, cette année, au rang des grands absents : Amazon, PriceMinister, eBay, Fnac, Groupon, Carrefour, ou encore Sarenza. La raison bien souvent invoquée est le caractère sensible, voire stratégique, de leurs données comptables. Pour tous ces acteurs, bien sûr, des estimations de chiffre d'affaires existent qui placeraient sans aucun doute ces sites dans le haut du classement du top 100 de l'e-commerce.

Mot clés : Acsel |

La rédaction