Mon compte Devenir membre Newsletters

Side Capital : le nouveau fonds d'investissement "early stage" de la crème de la French Tech

Publié le par

A son board : 15 des grands noms de la tech et du web français. Fondé à l'initiative de Renaud Guillerm, le fondateur de VideDressing, le fonds d'investissement Side Capital est un "syndicat de business angels" qui cherche à accompagner les futurs grands de la French Tech dans leurs premiers pas.

Side Capital : le nouveau fonds d'investissement 'early stage' de la crème de la French Tech

L'écosystème de la French Tech s'enrichit d'un nouveau fonds d'investissement dédié : Side Capital. Fondé à l'initiative de Renaud Guillerm, fondateur notamment de VideDressing qui endosse le rôle de managing partner, il réunit à son board 15 grands noms des secteurs de la tech et du web hexagonaux dont notamment Frédéric Mazzella, de BlaBlaCar, Olivier Mathiot, de PriceMinister, Thierry Petit, de Showroomprivé.com... (Voir la liste complète plus bas).

Des enveloppes de 300 000 à 600 000 euros

"Un syndicat de business angels"

Un "syndicat de business angels" - selon l'expression employée dans un communiqué de la structure - qui propose d'accompagner les tout premiers pas des start-up innovantes. A la clé pour ces dernières : des tickets "early stage" de 300 000 à 600 000 euros, pour une participation de 25% à 30% du capital.

Une approche "côte à côté"

Plus que des fonds, c'est une expertise forgée par l'expérience que cherche à transmettre la structure. "L'entrepreneur se retrouve souvent seul face à des situations qui ne s'apprennent nulle part" explique Renaud Guillerm. "Nous souhaitons aujourd'hui mettre à profit et partager cette expérience en sélectionnant des start-ups prometteuses de la French Tech pour les accompagner".

Des investisseurs libres de participer

Particularité de la structure : les jeunes pousses sélectionnées pour bénéficier de cette financière et opérationnelle sont librement sélectionnées - ou pas - par chacun les investisseurs réunis dans l'aventure. Un mode de fonctionnement agile et ouvert qui rejoint celui du crowd-funding. En guise d'incentive : le plaisir d'être associé à une réussite inscrite dans le modèle économique de Side Capital. Le fonds ne prélève en effet pas de frais de gestion et se rémunère exclusivement au succès de la start-up, sur la base de sa valorisation future.

Un premier investissement est déjà annoncé. Regaind, une start-up à l'origine d'une solution qui trie les photos grâce à l'intelligence artificielle, a signé un deal de 400 000 euros.


Le board de Side Capital est composé (par ordre alphabétique) de Marc Damowicz (Happyview),Nicolas d'Audiffret (A Little Market), Jean Bego (Business Angel), Nicolas Brusson (BlaBlaCar), Fabrice Coutourier (BPSIs), Charles Egly (Prêt d'Union), Vincent Klingbeil (Ametix), Didier Kuhn (Business Angel), Olivier Mathiot (Price Minister), Frédéric Mazzella (BlaBlaCar), Gabriel de Montessus (HiPay), Françis Nappez (BlaBlaCar), Thierry Petit (ShowroomPrivé.com), Mathieu Rosset (LD & A Jupiter), Alix de Sagazan (AB Tasty), François Soulard (Placeloop), Pierre Tremolieres (Delamaison).

;

.