Mon compte Devenir membre Newsletters

19 entreprises d'e-commerce épinglées pour fraude commerciale

Publié le par

19 stars de l'e-commerce, parmi lesquels Amazon, ont été prises en flagrant délit de tromperie commerciale, révèle Le Parisien dans son édition du 23 février. Le montant de l'amende s'élève à 2,4 millions d'euros.

19 entreprises d'e-commerce épinglées pour fraude commerciale

Des soldes au même prix de vente qu'avant leur lancement, des prix de références plus haut pour afficher un pourcentage de promotion plus alléchant ou encore des promotions soi-disant limitées dans le temps, qui se répètent toute l'année... Voici quelques-unes des pratiques pointées par la DGGGRC. Au total, ce sont 19 sites e-commerce qui ont été pris en flagrant délit, entre 2015 et 2016, révèle le Parisien dans son édition du 23 février.

Parmi ces sites, plusieurs grands noms dont Amazon, Vente-Privée, H&M ou encore Comptoir des Cotonniers. Au total, l'amende s'élève à 2,4 millions d'euros, dont 1 million d'euros pour Amazon.

"Les enquêtes de la DGCCRF se poursuivent en 2017 pour assurer au consommateur qu'une bonne affaire est toujours une bonne affaire", assure au Parisien Martine Pinville, la secrétaire d'État chargée du Commerce.

Des condamnations qui ont fait réagir les e-marchands. Ainsi, Amazon a annoncé avoir mis en place des procédures trimestrielles pour vérifier les prix de référence renseignés par les fournisseurs. Idem chez Zalando.

L'enjeu est de taille pour les e-marchands puisque, en cas de récidive, ils pourraient être obligés de verser jusqu'à 10% de leur chiffre d'affaires.