Mon compte Devenir membre Newsletters

Rapport Lemoine : La transformation numérique de la France est en marche

Publié le par

Initié en janvier 2014, le rapport sur la Transformation numérique de l'économie française a été dévoilé le 7 novembre dernier. 180 propositions composent ce document de près de 330 pages.

Rapport Lemoine : La transformation numérique de la France est en marche

Le rapport portant sur la Transformation numérique de l'économie française a été remis le 7 novembre 2014, aux ministres Axelle Lemaire et Marylise Lebranchu. A l'issue de 9 mois de travaux ayant mobilisé 500 personnes sur le sujet, cette mission confiée à Philippe Lemoine, Président de la Fondation internet nouvelle génération et p-dg du groupe LaSer, a abouti sur la remise d'un document de près de 330 pages. Globalement, le rapport met en exergue l'opportunité pour la France de jouer avec la nouvelle donne du numérique, et le profit que peut en tirer le pays.

En introduction, le rapport souligne l'accélération et la radicalisation de la transformation économique et sociale, avec la montée en puissance du numérique. A ce titre, trois changements majeurs s'opèrent :

- La course technologique n'est plus tirée par les entreprises ou les grandes organi­sations. Ce sont les personnes qui font la course en tête.

- Les impacts deviennent réellement transversaux, avec des changements qui concernent aussi bien l'industrie que les services, le bâtiment ou l'agriculture que l'accès à la connaissance, l'expression culturelle ou la santé.

- L'incidence de la technologie sur l'économie se diversifie et se complexifie.

La mission Lemoine a ainsi identifié 180 propositions pour une transformation numérique rapide, globale et durable de l'économie française.

Ces proposition ont été regroupées en trois ensembles visant à :

- Une transformation numérique rapide : 9 projets sectoriels emblématiques pour action immédiate, illustrant les principaux effets de la transformation numérique. Leur choix a été guidé à la fois par leur incarnation des différents effets de la transformation numérique, leur caractère renversant pour l'économie et pour l'imaginaire collectif, la nécessité de recourir à une grammaire du numérique pour gérer leur complexité.

- Une transformation numérique globale : 53 mesures transverses à lancer à court terme, qui permettront d'asseoir la transformation numérique, de poser les fondations d'une économie numérique, et de libérer un important potentiel d'innovation pour l'économie française. Elles portent sur les personnes, l'éducation, l'intérêt général, les rapports entre les entreprises et leur environnement, les nouvelles entreprises -start up et pure players notamment-, les services publics, l'emploi, la transition énergétique, la souveraineté et la gouvernance.

- Une transformation numérique durable : un portefeuille de 118 recommandations qui ont vocation à alimenter un agenda triennal numérique pour la France. Il se compose de 85 propositions sectorielles, retenues pour leur cohérence avec les effets de la transfor­mation numérique et leur impact potentiel sur la performance des secteurs, et de 33 projets transverses, à mettre en oeuvre pour inscrire durablement le numérique comme un levier de transformation de l'économie française. 85 propositions portent sur des secteurs tels que les services de proximité, l'industrie, les services financiers, le commerce, la mobilité des personnes, la santé, l'emploi, l'énergie et les services à l'environnement. Et 32 recommandations complémentaires visent à installer la transformation numérique de l'économie dans la durée.


Découvrez le rapport dans son intégralité :