Mon compte Devenir membre Newsletters

Frédéric Wilhelm, directeur de la distribution multicanal de Morgan : Renaissance digitale

Publié le par

Grâce à Frédéric Wilhelm, Morgan est désormais présente sur les plus grands carrefours d'audience du Web. Résultat : environ 10 % du chiffres d'affaires global de Morgan provient désormais du digital.

Frédéric Wilhelm, directeur de la distribution multicanal de Morgan : Renaissance digitale

Dans le cadre de ses 7e Trophées E-commerce Magazine organise l'élection de la Personnalité e-commerce de l'année 2013. Lecteurs et professionnels sont appelés à choisir, parmi les dix personnalités sélectionnées par la rédaction, celle dont la stratégie et les résultats leurs apparaissent exemplaires. Frédéric Wilhelm fait partie de notre sélection :

La marque et enseigne de prêt-à-porter Morgan (groupe Beaumanoir) est en pleine renaissance. Frédéric Wilhelm, directeur de la distribution multicanal depuis 2009, en est le maître d'oeuvre. Au départ, cet ancien directeur marketing a une ambition claire pour Morgan : " Digitaliser l'ensemble de l'entreprise, plutôt que de se concentrer sur la mise en place d'une sorte de bastion de l'e-commerce au sein de Morgan. " Au fil des mois, il développe deux axes de travail : le web-to-store et le web-in-store. " Le trafic en magasin diminuait, tandis que celui des sites internet progressait. " Son idée fixe ? Tout mettre en oeuvre pour récupérer une partie de ce gros trafic web, pour le ramener en magasin. Dès lors, il met en place, sur le portail de la marque Morgandetoi.com, un outil de click & collect, permettant à l'e-acheteur, s'il le souhaite, de retirer son article dans un point de vente Morgan. Le concept plaît à un point tel, qu'en 2013, le click & collect représente près de 40 % des commandes passées en ligne. Par ailleurs, le site internet affiche, en temps réel, la disponibilité (ou l'indisponibilité) du produit en stock. " Une personne sur deux vérifie les stocks en magasin plutôt que de mettre l'article dans le panier virtuel, ce qui démontre bien l'attachement de nos clientes aux magasins physiques. " Parallèlement, il déploie une stratégie de "massification" de la présence de la marque sur la Toile. Zalando, 3 Suisses, Amazon, La Redoute, Brandalley, Spartoo... Morgan est désormais présente sur les plus grands carrefours d'audience du Web. Résultat, environ 10 % du chiffres d'affaires global de Morgan provient désormais du digital.

Parcours Frédéric Wilhelm démarre sa carrière en 1998 chez IBM. Il y occupe plusieurs fonctions : responsable de projet, stratégiste web, responsable des ventes sur Internet, puis responsable des ventes directes. En 2005, il intègre Creative Labs, leader mondial des produits de divertissement numérique pour ordinateur et Internet. Il y est nommé directeur marketing Europe en 2009. En juillet 2009, il rejoint Morgan en qualité de directeur e-business.

Les neuf autres personnalités de notre sélection:

- Didier Blaise, président-directeur général d'Allopneus

- Xavier Court, associé en charge du business development de Vente-privée

- Christophe Coussen, directeur digital et marketing d'Yves Rocher

- Jessica Delpirou, directrice générale de Meetic France

- Stanislas Laurent, président de Photobox

- Vincent Lévy, directeur internet chez But International

- Pierre-Noël Luiggi, président-directeur général de Oscaro

- Isabelle Pinson, directrice générale d'Expedia France

- Franck Zayan, directeur internet & e-commerce des magasins Galeries Lafayette et BHV

Voter pour la personnalité e-commerce de l'année