Mon compte Devenir membre Newsletters

Jérôme Letu-Montois, Comexposium : "E-Commerce Paris 2014 fait la part belle à l'international"

Publié le par

Masterclass, village dédié aux start-up, zone consacrée à l'emploi, espace sur la digitalisation des points de vente... le salon E-Commerce Paris 2014 regorge de nouveautés présentées par le responsable du pôle e-business au sein de Comexposium.

Jérôme Letu-Montois, Comexposium : 'E-Commerce Paris 2014 fait la part belle à l'international'

En quoi la convention E-Commerce Paris 2014 reflète-t-elle la réalité du secteur du e-commerce ?

La signature de la convention E-Commerce Paris, qui a fêté ses 10 ans l'an passé, a évolué. La nouvelle base line " L'événement cross-canal " permet de coller à l'évolution du marché. L'e-commerce est en croissance mais se compose de moins en moins de pure players, et de plus en plus d'acteurs de la distribution et de secteurs davantage traditionnels ayant des stratégies cross-canal. Demain le client ne doit pas rencontrer de ruptures dans son parcours d'achat. L'idée dominante désormais, est de proposer aux consommateurs une continuité dans l'expérience d'achat. Il était alors évident d'avoir un positionnement qui ouvre la porte aux acteurs qui s'inscrivent dans cette logique.

Cette année le fil rouge du Salon, c'est l'international. Ce choix a été effectué au regard de la phase de maturité d'un grand nombre d'e-marchands, dont le principal levier de croissance désormais, est l'internationalisation de leur activité. Cinq conférences plénières seront des temps forts tout au long du salon pour animer cette thématique forte. Plus concrètement, elles porteront sur les grandes problématiques auxquelles doivent faire face les e-marchands pour vendre à l'étranger, comme les contraintes légales et financières, mais aussi logistiques, etc. L'une des conférences, plus globale, portera sur les clés de la réussite à l'international. Fournir du contenu de qualité aux 30 000 visiteurs attendus, est d'ailleurs l'une des principale force de cet événement, qui concentre en effet plus de 330 prises de parole en trois jours.

Quelle sera la physionomie d'E-Commerce Paris cette année ?

Nous n'avons pas modifié le zoning des années précédentes, les habitués n'auront pas de mal à se retrouver. L'espace comprendra quatre zones principales : les " technologies ", le " marketing digital ", la " logistique " et la " customer experience ". En termes d'animations, il y aura notamment un espace de 100 m² au sein du salon à l'intérieur duquel sera reconstitué l'" Innovation Store " de la société Cegid situé à Lyon. C'est en quelque sorte un parcours d'achat mettant en scène de nombreuses innovations portant sur la digitalisation des points de vente.

Y a-t-il des nouveautés notables pour cette édition 2014 ?

Tout d'abord nous avons mis en place des Masterclass qui consistent en de petites sessions d'1h30 portant sur des thématiques très précises à vocation pratiques avant tout. Elles ont pour but d'aider les intéressés sur des sujets très concrets : comment lancer un site marchand, a quelles difficultés juridiques faut-il s'attendre, etc. Par ailleurs, dès l'entrée du salon, le " Village Start Up " rassemblera plus d'une quarantaine de jeunes pousses qui représentent l'avenir du secteur. C'est notamment la raison pour laquelle lors des traditionnelles " E-commerce Awards " récompensant 10 sociétés innovantes dans 10 catégories différentes, un nouveau prix sera remis : le prix " Rookie of the Year ". Trois startups sélectionnées réaliseront un pitch de présentation de leur innovation, et le public pourra voter en temps réel pour la plus prometteuse. Enfin, une zone " Carrière " a été créée, visant mettre en relation les jeunes, les étudiants, et les personnes en recherche d'emplois avec des acteurs majeurs du secteur. Cet espace sera animé par le site Emploi E-commerce.com.

Quels sont vos projets pour E-Commerce Paris 2015 ?

Je ne peux pas tout dévoiler, mais nous travaillons déjà dessus. Il est d'ores et déjà acté que le salon aura lieu pour la première fois dans un autre pavillon de la Porte de Versailles, davantage moderne. Par ailleurs nous avons pour ambition de séduire davantage de visiteurs étrangers mais on ne devient pas un salon à dimension internationale du jour au lendemain, c'est un travail de longue haleine qui prendra toute son ampleur en 2015 et 2016. Enfin, nous discutons avec le salon EquipMag dédié au retail, au commerce et à la distribution pour voir si à l'avenir, on ne pourrait pas trouver une volonté de créer des synergies. Mais sur ce dernier point, nous n'en sommes qu'aux balbutiements.