Recherche
Se connecter

Les 4 défis du secteur de l'emballage vus par les consommateurs européens

Publié par le - mis à jour à
Les 4 défis du secteur de l'emballage vus par les consommateurs européens
© This image is property of Franck Boston

À l'occasion du salon All4pack Paris qui se déroule du 26 au 29 novembre 2018, l'institut de sondage YouGov a questionné les consommateurs de 6 pays européens afin de comprendre leurs attentes concernant les futures innovations du secteur de l'emballage. Le recyclage est une préoccupation majeure.

  • Imprimer

Quatre défis majeurs liés aux évolutions sociétales d'ici 2050 ressort de la réflexion de 22 designers de 16 pays d'Europe et du Maghreb sur le secteur de l'emballage : le vieillissement de la population, l'épuisement des ressources de la planète, le développement de l'intelligence artificielle et enfin la mobilité accrue des véhicules autonomes. Suite à leurs remarques , 8 253 consommateurs six pays européens ont été interrogés afin de comprendre leurs attentes concernant les futures innovations dans l'emballage, par l'institut YouGov pour le salon All4pack Paris.

Le vieillissement de la population

Des emballages plus lisibles seront indispensables. Selon l'étude Yougov, ce que souhaitent surtout les 50 ans et plus et les millennials (18-34 ans) européens, ce sont des emballages plus faciles à ouvrir et à refermer. L'étude révèle que 42% des consommateurs européens estiment que la lisibilité du packaging n'est pas adéquate. Et 47% des personnes interrogées considèrent que l'amélioration de l'ouverture et la fermeture des emballages sont des éléments à prendre en compte. Autre information, près de 32% des consommateurs français, espagnols, britanniques et italiens soulèvent la problématique du poids trop important de certains emballages. Enfin, 32% des Belges et des Allemands critiquent les formats peu adaptés à la consommation.

L'épuisement des ressources de la planète

L'éducation des citoyens reste la meilleure solution pour diffuser les bonnes pratiques en matière de protection de l'environnement. Les Européens interrogés souhaitent l'interdiction des emballages non recyclables ainsi que le suremballage. Ils apprécieraient que des dispositifs de récompenses financières soient mis en place pour le retour des emballages usagés.

Des mesures radicales qui démontrent que les consommateurs souhaitent plus que jamais éradiquer l'emballage superflu et favoriser le recyclage. Ainsi, 47% des Britanniques et 49% des Allemands souhaitent interdire le suremballage. Autres chiffres clés, 52% des Espagnols et 40% des Italiens souhaitent récompenser financièrement le retour des emballages usagés. Et 40% des Européens sont pour l'interdiction des emballages non recyclables.

Le développement de l'IA

Cette avancée technologique devrait permettre de rendre les emballages plus responsables. En effet, pour les consommateurs âgés de 50 ans et plus comme pour les millennials européens, l'intelligence artificielle fait sens si elle aide à mieux trier et recycler les emballages usagés et si cela permet de limiter le gaspillage en alertant par exemple sur les dates de péremption.

Dans une moindre mesure, ils y voient aussi un moyen d'accès à plus d'informations sur le produit et à plus de facilité d'usage. Des ambitions qui permettraient de rendre utile l'évolution vers l'emballage intelligent. 34% des répondants perçoivent l'intelligence artificielle comme une opportunité de bénéfices économiques, notamment celle de limiter le gaspillage en alertant le consommateur sur les dates de péremption. Et 38% considèrent qu'il y aura également des bénéfices écologiques en aidant les populations au tri des emballages usagés.

La mobilité accrue avec les véhicules autonomes

En voyage, davantage qu'à leur domicile, les emballages doivent être encore plus faciles à recycler et plus faciles à ouvrir et à refermer sans le moindre risque de fuite. La gestion de l'emballage après son utilisation est la principale préoccupation des Européens. A contrario, l'ouverture et la fermeture passent légèrement après et elle préoccupe un peu plus les sondés âgés de 50 ans et plus que les millennials.

35% des répondants souhaitent améliorer la gestion de l'emballage après utilisation et 37% plébiscitent l'amélioration de l'ouverture et de la fermeture entre deux usages des emballages. Ils sont 29% à souhaiter que soit revues les tailles des emballages, souvent inappropriées.

Méthodologie :

Étude réalisée par YouGov pour le salon All4pack, en partenariat avec l'EPDA. 8 253 consommateurs de 6 pays ont été interrogés afin de comprendre leurs attentes concernant les futures innovations du secteur.


Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet