Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

La Poste investit 450 millions d'euros dans son outil logistique en France

Publié par le - mis à jour à
La Poste investit 450 millions d'euros dans son outil logistique en France
© © André Tudela

Pour faire face au fort développement du e-commerce et à une augmentation des volumes de colis, La Poste investit massivement dans son outil industriel et logistique en France.

  • Imprimer

Pour être en capacité de livrer plus de 400 millions de Colissimo à horizon 2020, La Poste investit 450 millions d'euros, hors immobilier, d'ici à 2020, dans son outil industriel et logistique en France. Cet investissement, conjugué à d'importants recrutements en CDI tels que l'embauche de 3 000 facteurs cette année, contribuera à renforcer la position de La Poste, comme leader des services humains de proximité, notamment pour l'acheminement, la distribution et la livraison des objets.

Cette stratégie de conquête baptisée "Ambition 2020 vers le monde des services" contribuera à compenser l'impact de la baisse des volumes de courrier en termes d'activité et de chiffre d'affaires, aux bornes de la Branche Services Courrier Colis de La Poste.

Les factrices et les facteurs sont au coeur de cette stratégie avec par exemple l'achat de nouveaux véhicules.... Ainsi, sur 40 millions de Colissimo supplémentaires vendus depuis 2 ans, 33 millions ont été distribués par les facteurs.

Répondre aux besoins des e-commerçants

Colissimo, leader de la livraison de colis aux particuliers en France, avec 60% de parts de marché, doit répondre aux aspirations des clients e-commerçants et e-acheteurs, en absorbant un flux de colis croissant (+8% en 2017), en les triant et livrant dans un délai toujours plus court.

Pour cela, La Poste va investir dans de nouveaux équipements de tri de colis de pointe dans ses plateformes colis et ouvrir trois nouvelles plateformes d'ici 2019, mutualiser une quinzaine de sites qui traiteront du multi-flux courrier et colis, renforcer le système d'information et de flashage, ainsi que le redécoupage des circuits de tournées de livraison. Ce nouveau dispositif permettra de proposer une offre Colissimo en J+1 dans toutes les grandes villes de France d'ici 2020. Autre innovation, le lancement de l'offre Colissimo Pass, service d'abonnements de livraison illimitée proposé aux e-acheteurs dans tous les sites partenaires référencés par Colissimo.

Pour les flux internationaux courrier et colis d'import et d'export, La Poste a l'ambition de continuer à gagner des parts de marché. La transformation du réseau industriel de La Poste a aussi pour objectif d'assurer la fluidité des échanges de colis et de courrier vers et depuis l'étranger et traiter efficacement le flux en forte croissance de petits paquets (+46% en 2017). Pour ce faire, une modernisation des principaux hubs, comme ceux de Roissy et Chilly-Mazarin est d'ores et déjà programmée ou encore la mécanisation des flux imports dans les plateformes industrielles.

Amélioration de l'expérience client

Côté courrier si les volumes diminuent (-6% par an), les exigences des clients se renforcent et de nouvelles attentes émergent : suivi précis grâce aux data matrix (codes-barres), garantie de bonne distribution à date, amélioration de la qualité et de la préparation du tri...

Pour maintenir le taux d'utilisation des équipements courrier et satisfaire les besoins clients, La Poste développe de plus en plus de synergies entre le courrier et les colis, via notamment des plateformes multi-flux : 15 sont prévues en 2018. L'entreprise a fait de la qualité de service un axe fort de son développement, cette qualité renforcée se mesure, notamment en évaluant la satisfaction client pour ses services à la tournée, chaque jour.

Un changement de métier pour les facteurs

Les facteurs, dont la sacoche contient moins de lettres et plus de colis et de petits paquets internationaux, sont concernés par ces investissements. Leur métier évolue, devenant des "référents de quartiers lettres et de services". Les travaux de tri qu'ils réalisent tôt le matin pour préparer les tournées sont de plus en plus automatisés en amont et tendent à diminuer.

Dans de nombreuses régions, de nouveaux sites de collectifs de facteurs seront investis (appelés "îlots"), rapprochant les facteurs de leurs clients et de leurs zones de distribution et participant de la revitalisation des territoires.

Parallèlement, des innovations techniques et technologiques sont développées, notamment afin d'améliorer les conditions de travail : automatisation des tâches lourdes de manutention, investissements dans la sécurité et santé au travail, adaptation des moyens de locomotion aux personnes et aux caractéristiques de la tournée, rénovation des locaux, investissements vie au travail,..... Autre exemple, développer l'utilisation d'un chariot autonome suiveur qui aide au portage du courrier et des colis auprès du facteur ou encore le casier connecté qui facilite la préparation de la tournée grâce à la lecture optique des adresses.


Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet