Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

China Connect se penche sur le "nouvel ordre digital" chinois

Publié par le | Mis à jour le
China Connect se penche sur le 'nouvel ordre digital' chinois

Percée de l'intelligence artificielle, multiplication des innovations digitales et montée en puissance des influenceurs: voici les tendances du nouveau retail chinois, selon Laure de Carayon, fondatrice de l'événement China Connect, dont la quatrième édition se déroulera les 7 et 8 mars à Paris.

  • Imprimer

Quelles seront les personnalités présentes et les tendances abordées lors de cette édition de China Connect?

Le profil des participants s'enrichit pour cette huitième édition, China Connect recevra davantage de représentants d'établissements bancaires, par exemple, grâce au lancement des "Mornings", dont la dernière édition consacrée au paiement mobile a fait découvrir China Connect à des acteurs jusque-là moins présents. Nous demeurons attachés à deux ambitions: être le plus inspirants possible via des speakers de haut niveau ou pourvus d'une vision prospective, tels que le président de The Coca-Cola Company en Chine et Corée du Sud, ou Tom Doctoroff, l'un des plus grands experts mondiaux du marketing lié à la culture, du comportement des consommateurs chinois et du paysage commercial asiatique.

Nous essayons de prendre le tournant de cette nouvelle Chine via le témoignage d'acteurs présents depuis longtemps dans l'Empire du Milieu. Seront abordées les stratégies de contenu, l'impact des réseaux sociaux dans l'e-commerce, l'innovation digitale et technologique (IoT et intelligence artificielle). De même, le sujet de l'influence sera abordé grâce à des acteurs tels que Meitu, spécialisée dans la vidéo et le livestream, l'influenceuse mode Lufy ou Antoine Bunel, propriétaire d'une émission de TV culinaire. La plateforme Robin8, spécialisée dans le recrutement d'influenceurs pour les marques, sera présente et interviendra notamment sur l'analyse des data et la blockchain. Les speakers délivreront également de nombreux KPI opérationnels.

Les offres de produits complexifient les arbitrages, ce qui nécessite de prendre la peine de connaître les acteurs. Il convient d'appréhender les acteurs chinois en sachant qu'ils se modernisent mais ne s'occidentalisent pas.

En complément, sur le volet e-commerce, le groupe Explorium interviendra, ainsi que Odlo, qui est présent sur Tmall et a une stratégie offline qui passe par des pop-up stores.

Concernant l'innovation, viendront des acteurs français basés en Chine, à l'instar de Cathay Capital et l'incubateur Valeo, qui abordera le thème des voitures connectées.

  • Quelle est la position du gouvernement chinois vis-à-vis des e-retailers et du "nouvel ordre digital" chinois?

Le gouvernement a compris que les acteurs de l'économie digitale étaient générateurs de richesse. Ainsi, Alibaba et Tencent montent des fonds dans lesquels les particuliers peuvent investir, à des taux beaucoup plus attractifs que ceux des banques chinoises. Le gouvernement chinois a demandé à ces acteurs de réduire leur taux afin de ne pas désavantager les établissements bancaires.

Le gouvernement décide des orientations et fait retomber les objectifs au niveau régional et local avec des financements, et laisse les acteurs décider des allocations.

Les forts investissements des autorités sont cependant liés à une dette importante, on entend brandir la menace d'une bulle. Le digital procède d'une vision à long terme par les autorités.

  • Quelles sont les attentes du nouveau consommateur chinois?

Il souhaite des services toujours plus pratiques, plus rapides. Ainsi, les e-retailers se doivent d'êtres joignables par tchat 24 heures sur 24. En parallèle, les consommateurs de l'Empire du Milieu, de plus en plus informés, exigent un bon rapport qualité-prix et s'intéressent à la transparence de l'offre qui leur est proposée. Chacun recherche des produits et services inédits.

Lorsque les Chinois voyagent, ils optent de moins en moins pour un survol rapide mais décident de découvrir en profondeur une destination. Les dépenses, auparavant orientées en majorité vers le shopping, sont désormais consacrées à la découverte, à l'expérience et à la gastronomie.

China Connect se déroulera les 7 et 8 mars 2018, à la Maison de la Chimie (Paris, VIIe arrondissement).


no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

8 applis pour booster votre productivité
Management
8 applis pour booster votre productivité

8 applis pour booster votre productivité

Par Stéphane Guillard

Si Slack est une plateforme collaborative aussi appréciée au travail, c'est notamment grâce aux applications qui s'y sont intégrées pour répondre [...]

Jean-Baptiste Rudelle de retour chez Criteo
Management
Jean-Baptiste Rudelle de retour chez Criteo

Jean-Baptiste Rudelle de retour chez Criteo

Par Dalila Bouaziz

Le conseil d'administration de Criteo vient d'annoncer le retour de l'ancien p-dg et cofondateur Jean-Baptiste Rudelle dans un communiqué.

Permettre le recrutement d’équipes par le crowdlending
Management
LOOK&FIN
Permettre le recrutement d’équipes par le crowdlending

Permettre le recrutement d’équipes par le crowdlending

Par LOOK&FIN via Marketme

En tant que société d’ecommerce, disposer des bons talents est nécessaire. Or pour financer le recrutement d’équipes, il est possible de passer [...]

La rédaction vous recommande

Rôle et futur du Customer eXperience Officer
Rôle et futur du Customer eXperience Officer

Rôle et futur du Customer eXperience Officer

Par Diabolocom

Depuis quelques annees une nouvelle fonction emerge dans un nombre croissant dentreprises francaises celle de Chief eXperience Officer CXO [...]