Recherche
Se connecter

Le crowdlending permet aux sites d’e-commerce de financer leur croissance

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

L’e-commerce comme tout commerce a besoin de se développer, par croissance externe notamment. Le crowdlending permet de financer sa croissance avec de nouvelles acquisitions, comme le montre l’exemple de The Agent.

  • Imprimer

Financer sa croissance, augmenter sa présence au niveau national ou international et renforcer sa visibilité sur la toile grâce à l’acquisition d’un concurrent, peut être résolu grâce au crowdlending. Le tout en maintenant un niveau de BFR satisfaisant. 

The Agent, la plateforme intermédiaire entre des marques de mode et des e-commerçants

The Agent se définit comme la plateforme qui aide les marques à accroitre leurs ventes à l’international et les e-tailers à enrichir leurs catalogues. Succès français du e-commerce, The Agent offre la possibilité aux marques de mode de s’étendre à l’international en s’appuyant sur un réseau de distributeurs partenaires.

La plateforme gère ainsi le placement ‘on line’ des produits de ses partenaires via son réseau de 75 distributeurs et sites de ventes. Elle compte plus de 200 marques clientes et est présente dans plus de 20 pays.

Suite à son changement progressif d’un modèle B2C vers un modèle B2B et la forte croissance de cette activité, l’entreprise a été confrontée à un besoin en fonds de roulement conséquent et permanent. En effet, les délais de paiement de ses clients sont passés de moins de 5 jours à 30 jours en moyenne. Le BFR de l’entreprise est important car son cycle de commercialisation est plutôt long. C’est pour cela que The Agent avait fait pour la première fois appel au crowdlending en 2015 à hauteur de 200.000€ afin de financer ce besoin en fonds de roulement.

Pourquoi The Agent a choisi le crowdlending ?

Après cette première expérience avec le prêt participatif en 2015, l’entreprise est revenue voir Look&Fin pour l’accompagner dans le cadre d’une acquisition d’un concurrent. L’entreprise recherchait cette fois-ci 300.000€ par financer an partie ce rachat aux côtés des banques et pour financer à nouveau une part de son BFR, que les banques traditionnelles ne financent que très rarement.

Le crowdlending est apparu pour The Agent comme une solution de financement alternative très efficace. Il permet de lever des fonds très rapidement sans diluer le capital d'une société. Bien utile, lorsque l'on sait que les opportunités d'acquisitions sont à saisir rapidement.

L’autre avantage du crowdlending, c’est qu’il ne demande aucune garantie personnelle à apporter de la part de l’emprunteur, alors que les banques sont très contraignantes en la matière. Une solution rapide, puisque les 300.000€, empruntés sur une période de 48 mois rémunérés 8,5% brut par an, ont été levés en 37 minutes seulement auprès de la communauté de prêteurs de Look&Fin.

La rédaction vous recommande

Autres articles proposés