Mon compte Devenir membre Newsletters

E-marchands : optimisez l’expérience client de votre site de ventes en ligne avec le cloud

Publié le par

Les commerçants de toutes tailles ont besoin d’assurer l'expérience de leurs clients afin de générer davantage de trafic sur leurs pages dans l’objectif de maximiser leurs ventes. Pour ce faire, ils doivent offrir à leurs clients finaux une expérience simple et fiable sur leur site Web tout au long de l’année, quelle que soit la fréquentation du site. Ainsi, les solutions de cloud computing attirent de nombreuses entreprises spécialisées dans le e-commerce car elles leurs offrent une grande agilité, tant dans la gestion des ressources que dans la gestion des budgets IT (pas d’investissement initial – CapEx - et une tarification à l’utilisation).

Absorber les pics de trafic anticipés ou imprévisibles

Les e-commerçants font face à une activité fluctuante en fonction des saisons : le volume des ventes étant plus élevé avant et pendant Noël, soldes d'été, etc. Dans ces cas précis, les fluctuations sont prévisibles et peuvent être anticipées mais sont encore difficiles à planifier pour les services informatiques. La planification des capacités est un enjeu majeur : comment ajuster les ressources informatiques (bande passante, la puissance de calcul, de stockage) dans un environnement fluctuant ? Au mieux, l’e-commerçant dispose d’un excès de capacités à sa disposition, ce qui veut dire un investissement financier plus important que nécessaire. Et, dans le pire des cas, la capacité prévue est insuffisante pour gérer les pics d’activité, ce qui entraîne une chute de la qualité de l’expérience client et une augmentation des ventes non réalisées.

 

La planification de la capacité peut être encore plus problématique lorsque les détaillants sont confrontés à d'énormes pics de la demande dans des délais très courts comme les ventes à rabais spéciaux tels que 'Black Friday' aux Etats-Unis, ‘cyber Monday’ pour les e-commerçants ou encore un évènement à forte visibilité comme par exemple une interview à la télévision d’un fondateur de la marque à une heure de grande écoute. Dans ces cas-là, les plates-formes d’e-commerce ont besoin de beaucoup de ressources IT pour absorber et traiter de grandes quantités de demandes pour un court laps de temps, allant de quelques heures à quelques jours. En utilisant le cloud computing il est possible d’ajouter de la capacité supplémentaire en quelques minutes et donc d’optimiser la qualité de l’expérience client lors de ces périodes de soldes. En outre, avec le modèle de paiement à l’usage, propre au cloud computing, les e-commerçants ne payent que pour les ressources utilisées.

 

Par exemple, alittleMarket.com est un site de e-commerce qui permet à plus de 90 000 vendeurs de créer leur boutique en ligne et de promouvoir leurs créations auprès des 700 000 membres de la communauté. A Little Market (ALM) s’appuie notamment sur Amazon Web Services (AWS) pour gérer ses pics de trafic ponctuels comme en janvier 2014, où, suite à la diffusion d’un reportage sur M6, ALM a connu un pic de trafic, passant de 1 700 à 36 000 visites par minute. En effet, afin de maximiser la qualité de l’expérience client en prévision de la diffusion de ce reportage TV en prime time sur une chaîne nationale, ALM a fait passer, en plus du contenu statique, le contenu dynamique de son site sur Amazon CloudFront. Cela leur a permis d’assurer 60% de croissance, d’enregistrer 1800 commandes en seulement 24h, et de ne payer que pour les justes ressources utilisées

 

Simplifier l’expérience des utilisateurs finaux

Les e-commerçants qui ont une plate-forme de vente en ligne existante peuvent avoir une partie de leur infrastructure dans le cloud afin de bénéficier de capacité de calcul, de stockage ou de diffusion de contenu supplémentaire à la demande, et profiter de solutions qui nécessitent des connaissances techniques approfondies. Un exemple typique de tâche que les e-commerçants effectuent dans le cloud afin de libérer des ressources internes est la gestion de leurs moteurs de recommandations. En effet, ils sont nombreux à s’appuyer sur des services comme Amazon Elastic MapReduce afin d’alimenter leurs moteurs de recommandations. Cela permet aux e-marchands d’améliorer davantage l’expérience d’achats de leurs utilisateurs finaux en les aidants à trouver les produits qui répondent à leurs besoins et leurs envies rapidement.

 

Ajoutons à cela que les e-commerçants utilisent aussi le cloud pour améliorer le développement de leurs moteurs de recherches, essentiels pour faciliter la navigation de leurs clients sur leur site. Les moteurs de recherche demandent beaucoup d’efforts et d’investissements surtout lorsque l’on opère à grande échelle. En effet, il faut notamment gérer la mise en service, l'installation et la configuration des ressources matérielles et logicielles, la surveillance des nœuds... C’est pour cela qu’AWS propose un  service adapté à ce besoin avec Amazon CloudSearch, un service de recherche entièrement géré qui facilite la configuration, la gestion et la mise à l'échelle d'une solution de recherche pour les sites Web ou les applications.

 

Il existe de nombreux autres exemples de e-commerçants utilisant un ou plusieurs services dans le cloud afin d’améliorer l’expérience de leurs clients. Sur la plate-forme AWS, nous observons que ces entreprises utilisent le traitement par lots afin de traiter les images de leurs catalogues en utilisant plusieurs instances Amazon EC2 fonctionnant en parallèle, le traitement ‘backend’ et la gestion des flux avec Amazon Simple Workflow, ou encore le streaming vidéo en ligne avec Amazon CloudFront.

 

Nous pouvons citer ici le cas de Videdressing.com, qui propose aux 500 000 membres de sa communauté, passionnés de mode, de vendre et acheter des pièces tendances. Cette entreprise héberge sur le cloud AWS ses contenus dynamiques et statiques comme par exemple les nombreuses images de vêtements & accessoires que les vendeurs téléchargent chaque jour sur la plate-forme.

 

Assurer une expérience optimale au-delà des frontières

Les sites de e-commerces ont pour vocation de rendre accessible les produits qu’ils proposent au plus grand nombre. En effet, les entreprises proposant des livraisons partout dans le monde doivent pourvoir garantir, par la même occasion, une expérience d’achat identique à tous ses clients : du temps d’affichage des images, à la sécurité des paiements en ligne et jusqu’à la livraison. Ainsi, avoir une plate-forme globale qui garantit une expérience identique à tous les clients dans le monde est une force pour les plates-formes de e-commerce à vocation internationale.

 

En effet, le cloud computing permet à tous les e-commerçants de lancer de nouvelles applications dès que le besoin se fait sentir, en quelques minutes. Les plus petites structures peuvent donc déployer des centaines, voire des milliers de serveurs, en quelques minutes comme les plus grands acteurs. Il est en effet possible, avec AWS, de déployer son infrastructure partout dans le monde en quelques minutes, comme en témoigne Millésima.

 

Millesima, qui est le leader de la vente par correspondance des grands vins français en Europe, a choisi de migrer son infrastructure vers le cloud. En effet, l’entreprise a connu une croissance mondiale exponentielle depuis son lancement et gère aujourd’hui 14 sites de e-commerce sur trois continents. Millésima approvisionne des milliers de clients dans le monde qui dépensent, en moyenne, 2.000€ par commande, c’est pourquoi l’entreprise souhaite garantir à ses clients une expérience optimale où qu’ils soient. En utilisant AWS, Millesima a étendu son activité au niveau mondial, et, bien que Millesima utilise principalement la région Ouest de l'UE, en Irlande, ils utilisent aussi Amazon CloudFront afin de fournir du contenu à leurs utilisateurs rapidement et de manière fiable dans le monde entier.