Mon compte Devenir membre Newsletters

L'e-commerce génère 21,8 milliards d'euros au premier semestre 2012

Publié le par

Une étude réalisée par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance fait état d'un marché de l'e-commerce en hausse de 22% sur le premier semestre de l'année 2012.

L'e-commerce génère 21,8 milliards d'euros au premier semestre 2012

Que les cybermarchands se rassurent, les internautes français achètent de plus en plus sur Internet. Le traditionnel bilan semestriel de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a en effet révélé une progression des ventes en ligne de l'ordre de 22%, sur les six premiers mois de l'année 2012. Conséquence ? Le secteur a généré un chiffre d'affaires de 21,8 milliards d'euros sur cette période, contre 17,8 milliards, un an plus tôt. Une performance qui dénote de bien des secteurs d'activité, souffrant du contexte de crise économique. 

Deux causes principales sont à l'origine de cette courbe de croissance. La première est la hausse continue du nombre de créations de sites marchands : ils sont désormais 109 800 sur le Web français, soit 20 300 de plus que l'an passé, à la même période (+23%). La seconde est l'augmentation au cours du semestre du nombre de commandes réalisées sur ces mêmes sites. Selon les données recueillies par la Fevad auprès des principales plateformes de paiement, le nombre de transactions par carte a explosé de +28%. 

Mais prudence est mère de sûreté. Cette croissance du nombre de transactions compense en réalité une baisse de 4% du panier moyen, qui atteint 89 euros, son plus bas niveau depuis 2009. Certains y verront l'impact de la crise économique sur le portefeuille des cyberacheteurs, d'autres penseront qu'il s'agit là d'un début de maturité du marché. 

À noter également que toutes les catégories de produits ne sont pas égales face à cette croissance générale des ventes en ligne. En effet, l’habillement et la mode sont en progression de 11% sur le premier semestre – malgré un ralentissement de la hausse au second trimestre (+5%) –, et les ventes de produits high-tech et d'électroménager gagnent 7% dans un contexte de recul du marché de l’électronique grand public (-4,6% au 1er semestre), mais de progression du marché de l’électroménager (+2,6%)1. L'e-tourisme, pour sa part, est en hausse de 9%. Les agences de voyages en ligne voient ainsi leur chiffre d’affaires augmenter de 6% au deuxième trimestre, après un premier trimestre à +12%.

Enfin, selon le nouvel indice du commerce mobile (iCM) mis en place par la Fevad, les ventes sur mobile poursuivent leur progression exponentielle et traduisent la percée de l’Internet mobile dans l’e-commerce. Depuis le 1er trimestre 2011, le chiffre d’affaires trimestriel de l’Internet mobile a en effet été multiplié par quatre, et atteint 5% du chiffre d’affaires en direct du panel iCM (2% il y a un an).

1 Source : Banque de France