Mon compte Devenir membre Newsletters

Europe : les applis mobiles représenteront 4,8 millions d'emplois en 2018

Publié le par

Un rapport de la Commission européenne souligne le colossal potentiel du secteur des applications mobiles en Europe. Il pourrait générer jusqu'à 63 milliards d'euros de recettes d'ici à 2018, et créer 4,8 millions d'emplois.

Europe : les applis mobiles représenteront 4,8 millions d'emplois en 2018

Selon un rapport publié par la Commission européenne et réalisé par Gigacom, le secteur européen des applications mobiles serait devenu en moins de cinq ans "le champion de l'économie numérique". En effet, les développeurs européens et nord-américains tirent des applis la même part de recettes (42%) sur les principaux marchés de l'UE et des États-Unis.

Seulement voilà, si à l'heure actuelle les créateurs d'applications n'éprouvent pas de difficultés à s'imposer à l'échelle mondial, cela pour changer dans les années à venir. "Les développeurs ont exprimé des inquiétudes concernant le manque de personnel qualifié, la connectivité et le morcellement, qui pourraient entraver l'essor des applis", indique le rapport.

Une évolution qui pourrait s'avérer regrettable car le potentiel économique et humain du secteur des applications est colossal. En effet, le secteur des applis emploie aujourd'hui un million de développeurs et 800 000 personnes à des postes de commerciaux et de fonctions support. En 2013, les dépenses en applications des acheteurs et annonceurs européens ont atteint 6,1 milliards d'euros (30% du total mondial).

Selon les estimations publiées dans le rapport, le secteur des applis pourrait bien, d'ici à 2018, contribuer à hauteur de 63 milliards d'euros (en comprenant les achats des consommateurs avec la publicité et les contrats d'entreprise) à économie de l'UE, et dans le même temps, employer 4,8 millions de personnes. Un potentiel de croissance fort, qui n'est pas passé inaperçu : "Face à l'augmentation du chômage des jeunes, ces chiffres me redonnent espoir, a commenté Neelie Kroes, vice-présidente de la commission européenne. Le secteur des applis est l'un des domaines de l'économie numérique où l'Europe est vraiment à la pointe".

Mais pour maintenir ce niveau de qualité, il faut remédier à la pénurie de personnel qualifié. Les développeurs indépendants et en entreprise ont été environ 38% à dire que les sociétés européennes ont des difficultés à soutenir la concurrence avec les sociétés américaines en termes de salaires, respectivement 31% et 33% à indiquer que la formation des développeurs était insuffisante, et environ 30% à signaler que les développeurs de jeunes pousses manquaient d'expérience des affaires, tandis que 25% des personnes interrogées pensent qu'il n'y a pas assez de développeurs. Quant à la parité, elle n'est pas au rendez-vous : parmi les développeurs, seules 9% sont des femmes.