Mon compte Devenir membre Newsletters

L'achat d'art en ligne à la loupe

Publié le par

Qui sont les acheteurs d'art en ligne, combien dépensent-ils, qu'achètent-ils et à quelle fréquence ? Une enquête menée par l'assureur de patrimoines de valeur Hiscox décrypte le marché de l'achat d'art en ligne, en pleine croissance.

cmyk farb gl%oser isoliert

cmyk farb gl%oser isoliert

Le numérique est-il sur le point de révolutionner l'achat d'oeuvres d'art ? Une enquête menée par Hiscox, assureur de patrimoines de valeur et des risques professionnels, en collaboration avec ArtTactic, montre à quel point l'achat d'art en ligne gagne en popularité. Selon les résultats de l'enquête, 63% des collectionneurs établis - c'est à dire ceux dont les dépenses annuelles dans l'art dépassent 75 000 € - ont acheté des oeuvres d'art en ligne directement via un site Internet (sur description), et 72% sur la base d'une simple image Jpeg.

Selon qu'il s'agit d'un homme ou d'une femme, les comportements en matière d'achat d'art en ligne diffèrent. En effet, 70% des hommes ont acheté de l'art en ligne (sur description) contre 55% des femmes. Ces dernières préfèrent effectuer leurs achats sur les sites Internet des galeries et dans les galeries en ligne (respectivement 52% et 31%, contre 48% et 22% des hommes). Tandis que les hommes semblent davantage intéressés par les enchères en ligne, 56% d'entre eux y recourant pour seulement 26% des femmes.

Par ailleurs, la proportion de personnes achetant de l'art en ligne varie en fonction d'âge : elle augmente progressivement entre 20 et 40 ans, où elle atteint son maximum (81% des 35-39 ans ont acheté des oeuvres en ligne). Il est intéressant de noter que plus de 50% des personnes dans les groupes d'âge le plus avancé (60 ans et plus) sont des acheteurs en ligne. Cela suggère une adoption généralisée des nouvelles technologies et de l'achat sur la base d'images numériques.

Néanmoins, les acheteurs les plus jeunes devraient acheter davantage en ligne, et ce, dès cette année. Dans les 12 prochains mois, 67% des acheteurs âgés de 25 à 29 ans ont indiqué qu'ils achèteraient probablement de l'art en ligne, suivis de 65% des 35-39 ans et de 58% des 60-64 ans.

Un tiers des acheteurs dépensent entre 1 000€ et 10 000€

Interrogés sur les montants déboursés pour l'acquisition d'une oeuvre d'art en ligne, 22% des acheteurs disent avoir dépensé plus de 50 000 € pour l'acquisition d'oeuvres d'art en ligne. 30% ont dépensé entre 1 000 € et 10 000 € et 23% indiquent ne pas avoir investi plus de 1 000 € pour l'achat d'un objet d'art sans l'avoir physiquement vu.

Les hommes sont plus dépensiers que les femmes puisque 23% d'entre eux auraient jusqu'à présent investi plus de 50 000 € pour acheter des oeuvres d'art en ligne, contre "seulement" 19% des femmes.

Les américains davantage confiants que les asiatiques

On le sait, la confiance de l'internaute envers les sites marchands, est une composante majeure du succès du commerce électronique. L'achat d'art sur Internet n'échappe pas à la règle, et sur ce point, à l'échelle internationale, des très grandes disparités existent.

Ainsi, la majorité des ressortissants américains (67%) et des européens (66%) ont acheté des oeuvres d'art directement via un site Internet (sur description), contre 56% des asiatiques. En revanche, ces derniers dépenseraient des montants plus importants : 38% seraient disposés à débourser 50 000 € ou plus pour acquérir une seule oeuvre d'art, contre 20% des américains et 15% des européens.

Les sites Internet des galeries largement plébiscités

Les deux principaux circuits d'achat d'art sont les sites Internet des galeries (pour 49% des sondés) et les enchères en ligne (45%). 26% des participants ont acheté des oeuvres d'art via des galeries en ligne uniquement. Cela veut dire qu'en dépit du succès des sites Internet de galeries dites classiques, les galeries en ligne constituent des acteurs de poids à ne pas négliger. Les enchères en ligne pour leur part, sont largement préférées par les hommes, à concurrence de 57% contre 26% pour les femmes.

Illustrations et réputation du vendeur, des ingrédients-clés pour conclure une vente en ligne

Les éléments déterminants pour convaincre un acheteur d'art de conclure un achat en ligne sont avant tout les informations et illustrations présentées (pour 92% d'entre eux). Autre facteur clé, la réputation du vendeur, citée par 86% des acheteurs d'art. Cela confère un avantage certain aux galeries et aux maisons d'enchères classiques, dont la réputation est déjà bien établie.

Aussi, le paiement, l'expédition et l'assurance figurent parmi les critères importants aux yeux des internautes. 71% d'entre eux considèrent ainsi le système de paiement sécurisé comme très important, 72% jugent que les garanties concernant l'expédition sont essentielles et 69% souhaitent s'assurer qu'une assurance adéquate est en place lors de l'envoi de l'oeuvre.

Enfin, 63% des acheteurs pensent que les politiques de retour sont très importante dans le cadre de la décision d'achat en ligne. En effet, si retourner une oeuvre d'art qui ne lui plaît pas est une pratique plutôt rare sur le marché de l'art, la multiplication des transactions effectuées via Internet sans possibilité de voir physiquement l'objet au préalable, contribuera à développer les politiques de retour