Mon compte Devenir membre Newsletters

L'e-touriste sauve le tourisme de loisir

Publié le par

La baisse structurelle du tourisme de loisir, accentuée en 2009 par les effets de la crise sur le budget des Français, n'a pas empêché l'e-tourisme de connaître une forte croissance.

Selon le baromètre 2010 Opodo réalisé par le Cabinet Raffour Interactif, le tourisme de loisir continue de perdre du terrain. En effet, alors que la population française des 15 ans et + a augmenté de 2 millions entre 2003 et 2010, le nombre de Français partis en vacances a diminué de 3,2 millions, pour s'établir à 29 millions en 2009. Néanmoins, à y regarder de plus près, les Français sont diversement impactés par la baisse des départs, en fonction des revenus des foyers. Ainsi, la baisse globale du taux de départ en 2009 se fait surtout sentir dans les foyers de certaines catégories socio-professionnelles intermédiaires (principalement les commerçants et les artisans). En revanche, ceux dont le chef de famille appartient à une CSP+ partent davantage en vacances qu'en 2008 (81% d'entre eux en 2009 contre 78% en 2008).

L'e-tourisme gagne du terrain

L'étude révèle en effet, une hausse des réservations de voyages en ligne. Près de 15 millions de Français ont eu recours au Web pour préparer leurs séjours en ligne (1,3 millions de plus qu'en 2008). Et un peu plus de 10 millions l'ont entièrement réservé par Internet, soit un million de plus qu'en 2008, ou 35% des Français partis en 2009. A noter : l'utilisation des smartphones pour préparer un voyage. Si le phénomène reste embryonnaire, il est voué à prendre de l'ampleur. Car 12% des personnes équipées de ces nouveaux terminaux les ont utilisés en 2009 pour préparer leurs séjours.