Mon compte Devenir membre Newsletters

La performance des start-up du numérique à la loupe

Publié le par

Dans le cadre du lancement de France Digitale le 2 juillet 2012 au Pavillon Vendôme à Paris, Ernst & Young présente les résultats du premier baromètre sur la performance économique et sociale des start-up numériques en France.

La performance des start-up du numérique à la loupe

Dans le cadre du lancement de France Digitale le 2 juillet 2012 au Pavillon Vendôme à Paris, l'association paritaire des start-up et capitaux-risqueurs pour le développement de l'écosystème de l'innovation numérique, Ernst & Young, présente les résultats du premier baromètre sur la performance économique et sociale des start-up numériques en France.

Les conclusions du baromètre Ernst & Young/France Digitale auprès des start-up numériques financées par le capital risque font apparaître quelques tendances majeures : globalement, les start-up numériques sont en bonne santé. En effet, les sociétés du baromètre affichent une hypercroissance, avec un chiffre d'affaires total en hausse de 33 %. Cette croissance est essentiellement portée par un fort développement à l'international de ces start-up, qui réalisent 39 % de leur chiffre d'affaires hors des frontières françaises.

Créatrices d'emplois durables (87 % de CDI) auprès des jeunes (32 ans en moyenne), les start-up numériques se distinguent par un meilleur partage de la valeur. 83 % d'entre elles déclarent en effet avoir recours à des instruments de capital, et en particulier aux BSPCE (Bons de parts de créateur d'entreprise).

Autre constat : l'écart se réduit entre le salaire des dirigeants de start-up et le salaire moyen de leurs salariés - qui s'établit en moyenne à 2,6. « Si les dirigeants des start-up du numérique ont en moyenne 42 ans, ce sont de nouveaux entrepreneurs pour plus de 62 % d'entre eux », souligne Stéphane Méhat, Senior Manager Ernst & Young.