Mon compte Devenir membre Newsletters

M-Commerce : la ruée des sites marchands

Publié le par

Les derniers chiffres-clés des stratégies m-commerce en France, selon CCM Benchmark, montrent un engouement croissant des e-commerçants pour le canal de vente mobile.

M-Commerce : la ruée des sites marchands

Le groupe CCM Benchmark a présenté les résultats de son étude consacrée à la vente via les mobiles, à l’occasion de la présentation des résultats trimestriels de l’e-commerce par la Fevad. Un symbole fort qui démontre tout l'intérêt et toute la valeur qu’attribuent progressivement les e-commerçants à ce canal de vente. Premier enseignement : si les cybermarchands s’y sont mis, il reste encore quelques efforts à fournir. En effet, selon cette étude, à peine la moitié (45 %) des sites de commerce électronique aurait adapté leur interface pour le mobile, contre 22 % un an auparavant, ce qui représente tout de même une belle évolution. 

Qu’elle prenne la forme d’applications mobiles ou de sites optimisés, la présence des acteurs du Web marchand sur smartphones tire avant tout profit des terminaux Apple, qui génèrent encore près de deux tiers des ventes globales. Mais l’essor très rapide d’Android, porté par la puissance de son propriétaire Google, pourrait bien un jour, modifier cette donne. 

Côté chiffre d’affaires, là aussi il reste une bonne marge de progression. En effet, 55 % des sites marchands aujourd’hui présents sur mobiles continuent de générer moins de 1 % de CA depuis ce canal de vente, et à l’inverse, ils ne sont que 3 % à réaliser plus de 10 % de leur chiffre d’affaires par le m-commerce.   

Il n’en reste pas moins que le m-commerce possède un potentiel certain, comme en atteste quelques données, livrées par Gilles Blanc, directeur d’études chez CCM Benchmark : « En moyenne, un foyer français est équipé de 6,8 écrans, soit quasiment un de plus qu’en 2011. 75 % des foyers sont équipés d’au moins un ordinateur, la France compte 19,4 millions d’utilisateur de smartphones, et il y a 4,3 millions d’acheteurs sur mobiles. Enfin, il y a 2,5 millions de tablettes au sein des foyers français. »