Mon compte Devenir membre Newsletters

Les mamans fans de l'e-commerce

Publié le par

Selon l'étude “Digital Mums”, réalisée par WebMediaGroup et Ipsos, les mères effectuent presque toutes des achats sur le Web. Une façon d'optimiser leur budget.

90 % des mères achètent sur le Web. C’est ce que révèle l’étude que WebMediaGroup a réalisée avec Ipsos(1) sur le comportement de ces “digital mums”. D’après cette enquête, leurs achats sont avant tout motivés par le gain de temps et les horaires illimités offerts par les sites marchands. C’est donc à la maison, en rentrant le soir, que ces femmes effectuent en majorité leurs achats (77 %). En effet, les smartphones et les tablettes ne sont pas encore couramment utilisés pour l’e-commerce. Pour preuve, seulement 8 % de clientes déclarent télécharger des applications sur leur mobile.

L’achat en ligne prend une dimension ludique

45 % des mamans estiment qu’acheter sur le Web est un plaisir. Et pour près de 40 %, y recourir devient un réflexe. Mieux, 60 % des “digital mums” le font avant tout pour elles et seulement ensuite pour leurs enfants (45 %). Résultat : pour 80 % d’entre elles, ce sont des vêtements ou des accessoires de mode qui remportent le plus de succès. Viennent ensuite la décoration ou l’équipement de la maison (42 %), puis les produits culturels (34 %). Pas de réel changement en ce qui concerne les achats qu’elles effectuent pour leurs enfants : les vêtements et les produits culturels figurent toujours sur le podium (respectivement 83 % et 24 %). Seuls les jeux vidéo viennent se substituer à la décoration (54 %).

De nouveaux canaux de distribution

Fait important, l’étude dévoile que l’achat sur Internet n’a rien de compulsif. Au contraire, les clientes s’en servent pour optimiser leur budget et pour compléter leurs revenus : en effet, elles déclarent visiter des sites d’achat aussi bien que de vente et d'échange de biens d’occasion sur Internet (83 %). 52 % les trouvent efficaces pour optimiser leur pouvoir d’achat et 43 % les qualifient de ludiques pour faire des affaires.

À noter que si les mamans se sont emparées de la Toile, elles n'en restent pas moins attentives, surtout face aux dangers auxquels peuvent s’exposer leurs enfants. En effet, 88 % d’entre elles estiment qu’un accès libre à Internet est dangereux. 74 % jugent que l'utilisation des réseaux sociaux n'est acceptable qu’à partir de 15 ans.

(1) Étude menée entre le 30 octobre 2010 et le 9 janvier 2011 auprès de 552 femmes internautes âgées de 18 ans et plus.