Mon compte Devenir membre Newsletters

Étude : qui sont les utilisateurs de tablettes ?

Publié le par

Lors de la troisième édition du Digital Day organisée par "Le Figaro", le 5 avril 2012, Médiamétrie a levé le voile sur les usages des possesseurs de tablettes, également baptisés "tablonautes". Les résultats définitifs devraient être disponibles d'ici à un mois.

Étude : qui sont les utilisateurs de tablettes ?

Les nouveaux usages liés à la mobilité sont au cœur des préoccupations des médias et des marques, soucieuses d’accompagner leurs cibles dans leurs évolutions permanentes. Actuellement, la France compte près de 40 millions d’internautes, 19 millions de mobinautes et… 1,7 million d’utilisateurs de tablettes. Ce sont ces derniers que Médiamétrie a auscultés dans le cadre d’un panel destiné à mesurer les usages des possesseurs d’iPad.

Dévoilée en avant-première lors de la troisième édition des Digital Day, l’étude met en perspective quelques grandes tendances :

  • Les "tablonautes" : qui sont-ils ?

Les utilisateurs d'iPad sont à 68 % des hommes ; 59 % sont urbains (communes de plus de 100 000 habitants) ; 53 % sont des CSP + et 33 % sont âgés de 35 à 49 ans.

  • Où sont achetés et utilisés les iPad ?

30 % sont achetés dans un Apple Store, 28 % en magasin spécialisé et 20 % sont reçus en cadeaux. Les utilisateurs d'iPad surfent à 92 % à domicile, à 50 % dans les transports et à 25 % sur leur lieu de travail.

À noter également, 65 % des utilisateurs d'iPad se connectent à leur tablette en début de soirée, entre 17 h et 21 h.

"L’usage est très complémentaire des autres médias. 98 % des "iPaders" ont visité au moins une fois un site internet", souligne Laurent Battais, directeur exécutif performance et cross media de Médiamétrie. Autre information intéressante, "les personnes équipées d'iPad consomment trois fois plus de pages vues que celles équipées de mobile".

Selon les écrans utilisés (mobile, Internet, tablettes, etc.), les usages sont différents. Les tablettes sont utilisées principalement pour des activités de divertissement (regarder des vidéos, etc.), pour avoir accès à un portail, à un moteur de recherche ou à une communauté, pour consulter des sites d’actualité et d’information ou encore pour acheter sur des sites marchands multiproduit... "Pour l’e-commerce, ce nouvel écran est extrêmement séduisant et les usages sont réels", conclut Laurent Battais. Une tendance à suivre.